GNU/Linux Magazine N°
Numéro
158

Votre supervision pas à pas avec Zabbix

Temporalité
Mars 2013
Article mis en avant

Dans ce numéro...


Depuis combien de temps n'avez-vous pas joué ? Les annonces et rumeurs récentes concernant l'intérêt de certaines sociétés éditrices de jeux vidéo pour GNU/Linux (Blizzard, Valve/Steam) nous rappellent avec insistance une grosse carence dans la logithèque de notre système fétiche.
Fonctionnalité majeure implémentée depuis PHP 5.3, les espaces de noms ou namespaces sont un mécanisme de cloisonnement de code conçu pour éviter les conflits de nommage. Pourtant, en y regardant de plus près, on découvre des possibilités autrement plus vastes...
La documentation d'un projet, qu'il soit libre ou non, est encore souvent vue aujourd'hui comme la dernière roue du carrosse : on la gère si on a le temps et en vrai si on en a vraiment envie.
Zabbix est un outil de supervision évolué, c'est surtout un logiciel open source. Et comme tout logiciel open source qui se respecte, il s'appuie sur différents serveurs et bibliothèques tierces. Il y a donc une kyrielle de dépendances à installer et à configurer...
Une fois Zabbix installé, il est nécessaire de le configurer... Dans cet article, nous allons voir les aspects les plus importants de la configuration de Zabbix.
Ça y est ! Zabbix est installé, déployé et configuré. On a maintenant une interface de supervision en place, qu'il ne reste plus qu'à savoir utiliser et à faire vivre.
Pour maîtriser et ajuster parfaitement la configuration de votre Raspberry Pi, je vous propose de construire un système entièrement personnalisé en partant de zéro. Nous avons déjà obtenu (voir Linux Magazine 155) un système minimal, avec un kernel recompilé et les utilitaires contenus dans le package Busybox. Nous allons étendre les possibilités du système en ajoutant de nouvelles fonctionnalités : réseau, authentification, utilisation des GPIO, etc.
De nos jours, se connecter à un point d'accès Wi-Fi quel qu'il soit est une manipulation à la portée de tous, même sous GNU/Linux. En une paire de clics de souris, vous voici disposant d'un accès Internet au travers des airs sans autre forme de procédure. Pourtant, derrière votre interface graphique sont en œuvre des mécanismes et des outils qu'il est judicieux, tantôt, de connaître.
Une des bonnes habitudes à prendre lorsque l'on programme est de documenter son code, mais encore faut-il le faire bien. Pour cela, PHPDoc est un outil de choix.
Python est un langage interprété. Il se compile pour générer du bytecode qui sera exécuté par la machine virtuelle. L'idée de cet article est de faire une introduction sur le fonctionnement de ce bytecode. On ne parle ici que de CPython 3.x, le fonctionnement sous CPython 2.x étant sensiblement différent et celui pour PyPy, IronPython ou encore Jython étant réellement différent.
Parmi les nombreux systèmes de gabarits pour applications web [WIKI], certains comme Smarty pour PHP ou Django pour Python sont devenus très célèbres. Mais chacun a sa particularité qui le rend unique, et le choix d'un Templating System est structurant pour l'intégralité du projet web : mieux vaut opter pour le bon avant d'entreprendre le développement. Étudions ici un système de gabarits facile offrant de nombreux atouts par son approche originale : FigDice.

Magazines précédents

GNU/Linux-Magazine N°157
Déployez votre serveur Samba
GNU/Linux-Magazine N°156
Jouons avec le C !
GNU/Linux-Magazine N°155
Administrer MySQL
GNU/Linux-Magazine N°154
DNS/Bind démystifié !
GNU/Linux-Magazine N°152
Protégez vos applications web

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Body