GNU/Linux Magazine N°
Numéro
229

Tirez le meilleur de GIT

Temporalité
Septembre 2019
Image v3
Tirez le meilleur de GIT
Article mis en avant

Résumé

Git est devenu un outil omniprésent dans le monde du développement logiciel et la puissance, comme la richesse, de ce dernier n’est plus à démontrer. Si le gestionnaire de source propose déjà de nombreuses et utiles fonctionnalités, nous allons aller dans cet article encore plus loin, en proposant d’ajouter des fonctionnalités à Git par l’intermédiaire d’un mécanisme nommé « git hook ».

Dans ce numéro...


Lorsqu’un élément matériel se met brusquement à dysfonctionner, c’est agaçant (qui plus est en rentrant de congés). Lorsque ce matériel est utilisé de manière continue pour travailler, c’est énervant. Et si en plus, ledit matériel ne peut pas être réparé, ça devient rageant !
La conférence européenne GNU Radio Days s’est tenue mi-juin à Besançon. Opportunité de faire se rencontrer académiques, industriels, amateurs et professionnels des agences gouvernementales, les 85 participants ont pu démontrer leur capacité à mettre en pratique les concepts de traitement de signaux échantillonnés en temps discret sur des problèmes concrets grâce à l’environnement libre GNU Radio, largement développé dans ces pages ces derniers mois pour traiter numériquement des signaux radiofréquences.
Pourquoi est-ce que j'ai la nette impression, avant même d'avoir écrit le moindre mot ou d'avoir pu introduire mon sujet, que déjà la moitié d'entre vous me déteste, tandis que l'autre moitié se frotte les mains, en se disant qu'ils avaient raison de penser que toute cette histoire ne serait qu'un feu de paille ?
Les sémaphores sont une innovation ingénieuse, mais tout sauf récente, permettant de synchroniser l’activité de tâches incapables de communiquer entre elles. Explorons dans cet article cet élément fondamental du noyau Linux (mais pas que).
Recourir à la vue pour alerter un utilisateur, c'est bien. Y ajouter l'ouïe, ça peut être mieux. Et si en plus, on ajoute de la variabilité en sélectionnant aléatoirement les sons dans un jeu de sons fixé, ça peut devenir très efficace (et cool).
Soixante ans plus tard, Fortran est toujours là. Pensé à l’origine pour les scientifiques et les ingénieurs, il a conservé son cap. Mais avec la récente interopérabilité avec le langage C, il est devenu un langage généraliste. On verra ici le codage d'un simulateur d'affichage Télex pour la console et sa mise en module, utilisable depuis les langages Fortran et C.
Il y a quelques mois [1], nous avions déjà proposé un rapide tour d’horizon du tout nouveau projet Quarkus [2], à peine sorti des forges R&D de Red Hat. Nous allons maintenant aller un peu plus dans le détail, en proposant de développer un petit service ReST à l’aide de cette nouvelle technologie, originale et innovante.
Il existe de nombreuses méthodes pour récolter des données depuis une page web. Dans cet article, nous allons voir comment faire cela en JavaScript avec un navigateur masqué. Nous visons une page nécessitant une authentification.

Magazines précédents

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Body