GNU/Linux Magazine N°
Numéro
161

Boostez les performances de vos serveurs

Temporalité
Juin 2013
Article mis en avant

Dans ce numéro...


Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais le marché de l'informatique personnel (ce terme a-t-il encore vraiment un sens aujourd'hui où l'informatique est devenue par définition personnelle) se scinde. Nous avons d'un côté des machines surpuissantes et de l'autre des tablettes, smartphones et netbooks certes puissants, mais sans commune mesure face à la première catégorie.
Le logiciel serveur probablement plus installé au monde s'appelle OpenSSH [1], on trouve cette implémentation libre du protocole SSH [2] dans la totalité des UNIX libres et propriétaires, voire la totalité des systèmes d'exploitation. Lorsqu'on administre un parc de plusieurs dizaines, centaines, milliers de machines en utilisant cette suite de logiciels, les méthodes classiques d'authentification peuvent s'avérer fastidieuses, voire dangereuses, nous allons voir dans cet article comment utiliser de façon élégante une nouvelle fonctionnalité du serveur OpenSSH 6.2 qui adresse de façon impeccable cette problématique : AuthorizedKeysCommand.
Git a bouleversé l'univers des gestionnaires de versions en permettant un fonctionnement décentralisé, susceptible de se passer de serveur. En sera-t-il de même pour Simple Defects dans le monde des gestionnaires de tickets ?
Après un an à avoir décortiqué et présenté les mécanismes de fonctionnement interne d'Android 4.0 (Ice Cream Sandwich), force est de constater que le système a continué d'évoluer. Il est désormais temps de voir comment mettre à jour notre précieux, via un principe de mise à jour appelé OTA ou « Over The Air ».
Nous revenons aujourd'hui aux fondamentaux de cette rubrique avec l'analyse d'un code C ayant permis à monsieur Jari Arkko de gagner l'IOCCC [1] en 2000 dans la catégorie « Best Of Show ».Il s'agit donc d'un code source de moins de 1536 caractères non blancs qui réalise pourtant ce que des logiciels hors de prix peinent à imiter.
Google et Apple se partagent 90% du marché des systèmes d'exploitation sur smartphones et tablettes. De nombreuses alternatives (Symbian, MeeGo, webOS, etc.) ont été tentées sans rencontrer de succès auprès du public (ou des constructeurs). Firefox OS est un petit nouveau avec une spécificité jamais vue auparavant : toutes les applications sont écrites en html5 !
Dans Linux Pratique 78, j'ai décrit différents outils, console ou graphique, permettant de donner la parole à votre ordinateur. Voyons ici comment réaliser la synthèse vocale dans vos propres programmes en C à l'aide d'eSpeak et SVOx Pico-TTS...
Vous vous souvenez, ému, de vos premiers programmes en Pascal durant votre DEUG A (je parle d'un temps que les moins de 20 ans…). Vous les avez peut-être faits avec Turbo Pascal (sur un bon vieux 286) ou encore sur des terminaux X (Dec Pascal par exemple). Vous aviez complètement oublié ce langage prévu au départ pour l'enseignement de la programmation rigoureuse. Vous le pensiez même obsolète... mais c’était sans compter des projets comme Free Pascal Compiler, ou encore Lazarus...
Les coding standards ou standards de code sont une façon de normaliser le style d'écriture de vos codes sources. Cette bonne pratique, trop souvent négligée, est pourtant un moyen d'augmenter la productivité d'une équipe de développeurs, du moins si chacun y met du sien.
Les deux articles précédents de cette série ont décrit ce que sont les patrons variables, ainsi que les techniques usuelles à utiliser lorsque l'on doit les manipuler. Nous allons voir ici un exemple concret d'utilisation, qui pourrait être utilisé dans une programmation très bas niveau malgré les abstractions mises en œuvre.

Magazines précédents

GNU/Linux-Magazine N°159
Virtualisation avec les LinuX Containers
GNU/Linux-Magazine N°158
Votre supervision pas à pas avec Zabbix
GNU/Linux-Magazine N°157
Déployez votre serveur Samba
GNU/Linux-Magazine N°156
Jouons avec le C !
GNU/Linux-Magazine N°155
Administrer MySQL

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Body