GNU/Linux Magazine N°
Numéro
226

Déploiement automatique de Linux grâce à PXE, BOOTP & TFTP

Temporalité
Mai 2019
Image v3
Déploiement automatique de Linux grâce à PXE, BOOTP & TFTP
Article mis en avant

Résumé
Les administrateurs système doivent fréquemment (voire encore plus souvent) installer de nombreux postes informatiques ou téléphoniques. Et même les réinstaller suite à quelques déboires, prévisibles ou non. Nous présentons ici le début de l’automatisation du processus de déploiement à l’aide des protocoles DHCP et TFTP.

Dans ce numéro...


Je pensais que nous avions encore quelques années devant nous avant de voir fleurir diverses offres nous proposant des réductions en échange de nos données… mais en fait c'est déjà le cas (et visiblement les assureurs s'y essayent depuis quelques années).
TLS 1.3, la dernière version du protocole SSL/TLS, a été standardisée en août dernier. Dans la foulée, la version 1.1.1 de la boîte à outils OpenSSL, qui inclut le support de TLS 1.3, a été publiée. Cet article propose un aperçu de TLS 1.3 et de son utilisation avec OpenSSL 1.1.1.
Un article en trois parties visant à appréhender l'ensemble d'une liaison numérique spatiale, de la réception du signal radiofréquence à la génération des images, en passant par le décodage des bits et la correction d'erreurs de transmission. Dans cette première partie, nous partirons de la couche matérielle jusqu'au code convolutif.
Dans cet article nous allons, en étudiant pas à pas un exemple simple, voir comment on peut, grâce au projet SWIG, créer facilement des extensions binaires pour Python et Ruby à partir d’un code C++.
L'ergonomie d'une interface est essentielle pour ne pas perdre l'utilisateur. Cette ergonomie doit être réfléchie, y compris en CLI. Pourtant du côté du développeur, cela est bien souvent considéré comme une perte de temps... mais ça, c'était avant prompt_toolkit !
Chaque langage a ses particularités et souvent, les pratiquants de chacun y ont un certain attachement. Ruby est un des langages qui est devenu clef dans l’essor des startups de ces 15 dernières années : Heroku, Deliveroo sont parmi celles qui ont commencé et continuent avec Ruby. Cet article vous donnera une introduction au langage qui vous permettra d’aborder les frameworks web Ruby par la suite.
Historiquement, l’authentification système des utilisateurs en environnement hétérogène a toujours obligé les administrateurs à maintenir plusieurs bases de credentials (par exemple, un hash NTLMv2 sous Windows et SHA sous Linux). L’adoption native de Kerberos par tous les systèmes favorise l'unification de l'authentification.

Magazines précédents

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Body