Les articles de MISC N°104

Image promotionnelle
Introduction au dossier : Masquez vos attaques pour bien réussir vos missions Red Team
Article mis en avant

Introduction au dossier : Masquez vos attaques pour bien réussir vos missions Red Team

Il y a quatre ans déjà sortait le hors-série n°12, dédié aux tests d’intrusion avec de nombreux articles touchant à l’approche « Red Team ». Pour rappel, l’objectif de ce type de mission est de se mettre dans la peau d’un attaquant cherchant à s’introduire, par tous les moyens nécessaires, dans le système d’information de la cible.
Après s’être régalé des premières asperges généreusement arrosées de muscat alsacien, l'esthète de la sécurité a pu savourer les débats enflammés accompagnant la sortie de Tchap, la messagerie instantanée de l’État. Passée l’agitation probablement accrue par un printemps pluvieux, il n’est pas inintéressant de revenir brièvement sur cet évènement.
En mars 2018, Microsoft a publié une mise à jour pour corriger une vulnérabilité d’élévation de privilèges dans BasicRender.sys, un pilote en mode noyau de Windows. Cette vulnérabilité peut être déclenchée en utilisant l’API DirectX. Dans cet article, nous parlerons des notions de base de DirectX, puis des détails de la vulnérabilité, et enfin nous détaillerons de l’exploitation de cette faille.
Après avoir introduit Fuddly [1] au travers de la modélisation d’un protocole dans le précédent article [2], nous poursuivons par la pratique. Sont ainsi présentées différentes approches complémentaires pour l’évaluation de la robustesse d’une cible mettant en œuvre le protocole modélisé au sein du framework. Et pour conclure, nous abordons brièvement l’outil mis à disposition pour faciliter l’analyse des résultats recueillis.
Les drones sont de plus en plus présents dans notre quotidien, passant du gadget technologique à l’outil de travail. Ils font désormais partie intégrante de la famille des objets connectés et constituent donc une nouvelle surface d’attaque.
Quels que soient le périmètre ou les cibles d’une opération Red Team, la furtivité est, sinon indispensable, au moins très souhaitable. Tout le long de la kill chain, il existe d’innombrables écueils qui feront la joie des blue teams et des équipements de détection. Cet article discute de plusieurs astuces qui permettent d’éviter l’embarras de se faire « flagger » avant la fin de la mission.
PowerShell est un interpréteur de lignes de commandes et un langage de script reposant sur le framework Microsoft .NET intégré dans les systèmes Windows. Rapidement devenu un outil indispensable pour les administrateurs système, nous verrons dans cet article comment le large spectre de fonctionnalités offert par PowerShell permet aux attaquants de contourner les protections progressivement mises en place par Microsoft.
Avec Windows 10, Microsoft a introduit l’Antimalware Scan Interface (AMSI) dont l’objectif est de faciliter l’interaction entre les langages de scripting et les solutions antivirus. Ce mécanisme permet notamment de déjouer certaines techniques d’obfuscation visant à échapper aux signatures antivirus.
Les sites web subissent des attaques permanentes, de par l’évolution des technologies, il devient complexe de s’assurer que l’ensemble du périmètre hébergé soit à jour et exempt de failles de sécurité. Dans ces conditions, l’utilisation d’un Web Application Firewall ou WAF peut apporter une réponse à ces problématiques. En effet, les WAF sont devenus incontournables dans le domaine de la sécurité et font partie de la brique essentielle de protection des plus grands sites Internet.
Cet article est un condensé de méthodologies utilisables pour faire de l’OSINT (Open Source INTelligence) orienté sur les informations que l’on peut trouver sur les réseaux sociaux. Il retrace uniquement certains outils pouvant être utiles, leur exploitation et les résultats qu’il est possible d’obtenir.
À l´aube de la révolution de la 5G, les réseaux historiques restent ancrés dans notre paysage. Ces réseaux de première génération offrent un niveau de sécurité qui a pu être remis en question comme, par exemple, le chiffrement A5/1 de la 2G. Qu'en est-il de la sécurité du système Iridium ? C’est ce que vous découvrirez dans cet article en vous initiant à la capture et à l’analyse de signal Iridium.
Une chaîne d’alerte doit s’articuler de façon à ce que le traitement d'un incident de sécurité puisse être effectué efficacement et être signalé simplement et rapidement aux autorités compétentes, y compris dans son aspect de traçabilité. Pour cela, il est possible de définir un processus de gestion des incidents à partir de la norme ISO 27035 (« Information Security Incident Management »). Dans le cadre d'un processus de gestion des incidents, la remontée d’une alerte traitée doit suivre une procédure la plus claire et la plus simple possible, connue par le plus grand nombre d’acteurs en lien direct ou indirect avec l’organisation (IT, chaîne sécurité du système d'information, responsables métiers, opérateurs, partenaires, etc.).