MISC N°
Numéro
111
Cybersécurité offensive & défensive

Temporalité
Septembre/Octobre 2020
Image v3
Télétravail : comment ne pas sacrifier la sécurité ?
Article mis en avant

Dans ce numéro...


Plutôt que de sombrer dans le french bashing et la supposée incapacité de l’État à conduire des projets informatiques, il est intéressant de prendre quelques minutes pour revenir sur l’échec de StopCovid et tenter d’en tirer quelques enseignements.
Cet article explique comment développer un exploit pour la CVE-2020-3153, une élévation de privilèges à l’aide d’un « path traversal » dans le client Cisco AnyConnect pour Windows (avant la version 4.8.02042). Après une brève présentation de ce produit et de son fonctionnement, nous étudierons cette vulnérabilité et verrons comment elle peut être exploitée.
L’investigation numérique d’un système d’information (SI) consiste à comprendre d’un point de vue temporel et factuel les évènements ayant conduit à l’incident. Bien que les SI présentent une architecture bien souvent commune, les interventions sont toutes différentes et mettent en lumière l’ingéniosité des attaquants afin d’œuvrer de la manière la plus discrète possible. Nous allons présenter au cours de cet article, notre retour d’expérience relatif à une intervention auprès d’un client début 2020.
Aujourd’hui, les développeurs de code malveillant sont capables de contourner les mesures de sécurité et les techniques d’analyse les plus poussées grâce à de simples mécanismes appelés « bombes logiques ». Un exemple significatif est le Google Play qui accepte toujours des applications malveillantes pouvant déjouer ses barrières de sécurité. Cette introduction aux bombes logiques permet de sensibiliser sur les différentes solutions pouvant être mises en place pour détecter ces artifices.
Les mesures de confinement prises par le gouvernement mi-mars 2020 pour contrer la propagation du Covid-19 ont poussé les entreprises et administrations de toutes tailles à promouvoir le télétravail. Cet article présente le retour d’expérience d’une partie de l’équipe EDF en charge des « accès distants sécurisés » pendant cette période.
Entre mode et nécessité, le télétravail nous oblige à repenser notre organisation du travail et les règles de sécurité associées. Comment mettre en place ces nouveaux modèles sans risque pour l’entreprise et ses salariés ?
Il est courant de protéger l'accès aux infrastructures de production au travers de VPN ou de bastions SSH, et beaucoup d’organisations limitent encore ces points d'entrée à leur infrastructure interne. Lorsque l'organisation passe en mode télétravail à 100%, il faut forcément permettre l'accès depuis des adresses IP arbitraires, et se pose alors la question de surveiller ces accès pour détecter et bloquer rapidement une tentative d'accès malveillante.
Nous proposons une méthode pour effectuer des requêtes SQL qui garantit l'invulnérabilité aux injections SQL, y compris lorsqu'elle est utilisée par un développeur pressé ou incompétent, contrairement aux requêtes paramétrées. Basée sur l'utilisation d'arbres de syntaxe abstraite, elle permet facilement de construire des requêtes dynamiques et est plus facile à mettre en œuvre qu'un ORM. Nous proposons une bibliothèque Java implémentant nos idées, mais la méthode peut s'appliquer à d'autres langages de programmation et d'autres types de requêtes.
Retour de vacances. L’analyse du SIEM après un mois d’absence montre que dix incidents ont été déclenchés sur la base des alertes automatiques et ont pu être gérés convenablement par la chaîne de traitement d’incidents. Tout est-il sous contrôle ? Un analyste aimerait rapidement s’en assurer en complétant cette supervision par sa propre analyse du mois écoulé. Mais par où commencer ? Il est inenvisageable de regarder un mois de logs « rapidement » et d’autant plus quand on ne sait pas précisément ce que l’on cherche… Une solution possible est de recourir à des outils statistiques qui permettent d’identifier des périodes d’activité atypiques sur lesquelles concentrer son analyse. L’analyse en composantes principales (ACP ou PCA en anglais) est une méthode statistique qui peut répondre relativement efficacement à cette problématique. L’article présente cette méthode et son apport dans la détection d’anomalies, en prenant comme exemple l’analyse de flux réseaux.
L’objectif de cet article est de décrire les différentes données d’authentification qu’un attaquant peut récupérer sur une machine Windows au sein d’un domaine Active Directory.

Magazines précédents

Les derniers contenus premiums