GNU/Linux Magazine Hors-série N°
Numéro
76

Securité & Linux

Temporalité
Janvier/Février 2015
Image v3
Securité & Linux
Article mis en avant

Dans ce numéro...


Suricata est un moteur d'analyse réseau orienté sécurité. Combiné notamment à Elasticsearch, il constitue une solution de choix pour la compréhension du réseau et des menaces auxquels il est exposé.
Après 10 ans d'une domination implacable sur le monde des pare-feu open source, iptables est sur le point d'être remplacé par nftables. Les développeurs de Netfilter ont choisi de revoir leur copie et proposent un nouveau système de filtrage en rupture avec l'existant. Quelles sont leurs motivations et qu'apporte nftables par rapport à son vénérable ancêtre ?
Cet article vise à décrire les principales options de gcc permettant de renforcer la sécurité des programmes ainsi que les attaques couvertes par ces options.
Cet article est une introduction à la démarche RI&IN : « Réponse à Incidents et Investigation Numérique ». Nous présentons les bonnes pratiques en matière de réaction à une compromission et les principaux logiciels libres/open source ou gratuits qui seront vos meilleurs atouts pour mener à bien vos analyses « inforensiques ».
Vous souhaitez effectuer des tests de sécurité automatisés ou manuels sur une application Web ? Voici comment utiliser OWASP Zap Proxy !
Je ne sais pas pour vous, mais moi j'adore casser du mot de passe ! Cet article va vous aider à comprendre les mécanismes mis en place pour stocker vos mots de passe et les techniques de cassage.
Le test d'intrusion (pentest) est une activité qui a connu son heure de gloire entre les années 2000 et 2010. Elle consiste à simuler l'activité d'un pirate sur un réseau interne ou externe, afin de tester en conditions opérationnelles l'efficacité de ses mesures de protection et de détection (le terme « opérationnel » reste à définir, car les conditions de réalisation du test sont parfois risibles). Metasploit est un outil permettant d'effectuer de telles simulations...
Est-ce qu'Android est sécurisé ? Faut-il croire les bulletins publiés par les vendeurs d'antivirus ? Quelles sont les solutions proposées par Google pour renforcer la sécurité?

Magazines précédents

Raspberry Pi
GNU/Linux-Magazine Hors-série N°75
Raspberry Pi
Les systèmes BSD
GNU/Linux-Magazine Hors-série N°74
Les systèmes BSD
Python : niveau avancé à expert
GNU/Linux-Magazine Hors-série N°73
Python : niveau avancé à expert
Ligne de commandes
GNU/Linux-Magazine Hors-série N°72
Ligne de commandes
Je programme
GNU/Linux-Magazine Hors-série N°71
Je programme
Langage C
GNU/Linux-Magazine Hors-série N°70
Langage C

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Body