Les articles de Linux Pratique N°106

Et si vous aussi vous décidiez d’agir derrière votre PC ? À bien y réfléchir, les initiatives ne manquent pas de nos jours, au contraire… Il est aujourd’hui devenu aisé de donner de votre temps/compétences/connaissances/argent sans quitter votre écran.
Faire de la PAO (publication assistée par ordinateur) et du graphisme avec Linux ? Non seulement c’est possible, mais c’est très facile et les outils à mettre en œuvre sont de qualité professionnelle. Nous allons réaliser dans ce tutoriel une carte de visite professionnelle grâce au logiciel de publication Scribus. Nous installerons des polices libres de droits, créerons des formes simples, fabriquerons nos couleurs puis exporterons le résultat en PDF avec des fonds perdus. Tout ça, en open source, s’il vous plaît !
Cumulonimbus est un projet récent conçu pour vous permettre de lire et gérer vos podcasts favoris sans quitter votre bureau Linux.
Super Productivity, comme son nom l’indique, est un programme multiplateforme qui vise à vous aider à optimiser votre temps de travail et vos tâches quotidiennes.
La gravure musicale, c’est le terme historique pour parler de la mise en forme d’une partition musicale. En effet, à l’époque où l’ordinateur et les outils puissants d’aujourd’hui n’existaient pas, la reproduction de partitions écrites à la main devait passer par un graveur qui fabriquait des matrices servant à la reproduction des partitions (aujourd’hui encore, certains graveurs continuent de travailler à la main pour du travail très haut de gamme). Le terme est resté et l’on parle de nos jours de logiciel de gravure musicale ou encore de notation. MuseScore est un logiciel libre de grande qualité permettant d’écrire ses partitions, tablatures et paroles et d’exporter le résultat en MIDI, audio et PDF. Dans ce tutoriel, vous allez apprendre à paramétrer l’éditeur, utiliser les outils de gravure puis exporter le fichier en MIDI, audio et fichier PDF.
Sauvegarder nos données numériques est de plus en plus important. Plusieurs stratégies de sauvegardes existent. Elles reposent toutes (ou presque) sur la recopie des données sur un support distant. Nous allons présenter rsync, l’utilitaire ultime pour recopier des données à distance. Il s’agit d’une brique d’un système complet de sauvegarde avec la sauvegarde incrémentielle et la sauvegarde des versions des fichiers importants que nous verrons dans l’article suivant.
Découvrez comment utiliser un système de gestion de versions pour sauvegarder vos données les plus importantes et conserver ainsi leur histoire.
Tout comme la gestion d’un système informatique, l’administration d’un réseau nécessite de mettre en place une stratégie de sauvegarde de la configuration de vos équipements. Dans un précédent numéro (Linux Pratique n°95 [1]), nous avions vu comment répondre à cette problématique en utilisant RANCID, la solution libre, standard de fait. Dans ce numéro, nous allons découvrir une alternative, Oxidized.
Pendant longtemps, les concepteurs et gestionnaires d’applications web n’ont pas eu d’autres alternatives que de recourir à Google Analytics. Mais ce temps est révolu, grâce à Piwik, devenu récemment Matomo. Cet outil d’analyse de métriques est le parfait exemple que le logiciel libre et respectueux de la vie privée peut faire mieux qu’un géant. Voici un tutoriel d’installation et de prise en main.
La mise en place d’une boutique en ligne peut éventuellement paraître complexe et chronophage lorsque l’on a déjà à se concentrer sur son activité (artisanat ou prestataire de service). Pourtant, un outil libre comme PrestaShop fait largement ses preuves depuis plusieurs années et permet de prendre en main une boutique, gérer l’ensemble de ses ventes avec une certaine simplicité. Pour vous démontrer que vous pouvez vous permettre de gérer vous-même votre boutique en ligne et vous guider, voyons ensemble son fonctionnement.
Veyon (Virtual Eye On Networks) permet à un formateur de travailler de manière plus interactive avec les postes informatiques de ses élèves. Avec Veyon, depuis un poste maître, vous pouvez voir l'écran des postes élèves, prendre la main dessus, bloquer leur utilisation pour faire une démonstration et plusieurs autres opérations héritées d'iTALC. iTALC était l'option libre de référence pour ce type de logiciel. Veyon en est le successeur officiel : le développeur d'iTALC a abandonné définitivement son développement début 2017 à la version 3.0.3, pour se consacrer à Veyon. Veyon n'est pas un fork d'iTALC, mais un nouveau projet redéveloppé en C++ de zéro, qui se veut plus stable et performant, et dont la première version sortie début 2017 a été directement numérotée en 4.0 pour marquer sa filiation et une continuité avec iTALC.
Ghostery Privacy Browser est un navigateur web qui se veut rapide et surtout qui entend fournir à ses utilisateurs de quoi protéger au mieux leur confidentialité lorsqu’ils surfent sur la Toile.
All-In-One Toolbox est un outil tout-en-un qui va vous permettre d’optimiser le système de votre smartphone ou tablette.
Dans le précédent numéro de Linux Pratique [0], nous avons vu comment mettre en œuvre un écran TFT tactile bas coût de 3,5’’ pour Raspberry Pi. Maintenant qu’il est complètement configuré, nous allons développer de petites applications graphiques pour ce dernier. Pour cela, nous allons utiliser PySDL2 il s’agit d’une bibliothèque python (« wrapper ») qui permet l’utilisation de la très connue SDL (Simple Directmedia Layer) dans sa version 2.