Les articles de Hackable N°19

Image promotionnelle
Découvrez LoRaWAN et créez votre passerelle/concentrateur
Article mis en avant

Découvrez LoRaWAN et créez votre passerelle/concentrateur

LoRa et LoRAWAN sont des termes qui apparaissent de plus en plus fréquemment dès lors qu'on parle de l'Internet des objets (IoT). C'est l'un des deux standards, avec Sigfox, qui semble définitivement s'installer dans ce domaine. Nous allons explorer ici cette technologie et la mettre en pratique, brique par brique, car l'étendue de choses à comprendre, faire et maîtriser à propos de LoRaWAN est à la mesure des avantages qu'on peut en tirer : impressionnants.
Une carte Arduino permet de faire beaucoup de choses, vraiment beaucoup de choses, mais elle possède également des limites dans certains domaines. Quand une telle situation se présente, la solution consiste tout simplement à déléguer une partie du travail à un périphérique ou un module avec lequel votre croquis va communiquer. C'est le principe utilisé par les écrans intelligents Nextion, déchargeant ainsi la carte Arduino de l'éprouvant travail de composition de l'affichage, mais également de gestion de l'interface utilisateur.
Dans l'article précédent, nous avons vu comment il était possible de déployer son concentrateur LoRaWAN avec TTN relativement simplement, mais ceci n'est toutefois pas indispensable. Si un concentrateur se trouve près de chez vous, vous pouvez l'utiliser pour vos projets et ainsi profiter, avec un investissement minimum, des bienfaits de LoRaWAN et des communications très longues distances pour vos projets.
Dans le 12ème numéro de Hackable, j'avais exposé l'utilisation d'une clé USB TNT pour capter et analyser les signaux radio d'une télécommande à fréquence ainsi que le détournement d'un circuit d'une autre télécommande afin d'envoyer ces mêmes signaux via carte Arduino. Ce bricolage imposait l'utilisation d'une télécommande identique et vous avez été nombreux à vouloir en savoir davantage sur le sujet. Voyons donc à présent comment, à partir d'un hack, obtenir quelque chose d'un peu plus générique et utilisable.
On trouve de tout sur eBay et généralement à des prix très intéressants. Parmi cette myriade de produits électroniques, certains sont vendus pour un usage spécifique, mais dès lors qu'on en étudie le fonctionnement, on découvre rapidement qu'ils peuvent faire bien plus que ce qui est annoncé. C'est le cas de ces convertisseurs de tension USB vers 12V ou 9V qui cachent de captivants secrets...
Sur chaque ordinateur, il existe un logiciel embarqué qui permet de démarrer et de vérifier le matériel, et ce, avant même que votre système d'exploitation ne soit démarré. Il s'agit du BIOS, UEFI ou bien d'un firmware spécifique comme dans le cas du Raspberry Pi. Nous allons voir comment obtenir les informations matérielles de notre machine au travers de ce logiciel embarqué.
Les pompes à chaleur installées dans beaucoup de constructions récentes sont de plus en plus évoluées. Malheureusement, ces systèmes complexes sont aussi totalement « fermés », et ne permettent pas d'être pilotés aussi librement qu'on le souhaiterait. Cet article montre qu’après avoir analysé la façon dont communique la PAC avec la sonde d’ambiance, il devient possible d’accéder à presque toutes ses fonctionnalités.
L'article précédent a montré qu'en partant de l'analyse du signal brut entre la sonde d'ambiance et la PAC, nous sommes désormais capables de décoder les trames échangées. Maintenant que les couches « basses » sont en partie traitées, nous allons nous pencher sur le décodage des messages. À l'issue de cet article, nous serons capables de lire les informations échangées sur le bus depuis une Raspberry Pi, mais également de transmettre des données afin d'agir sur le fonctionnement de la PAC.