Hackable N°
Numéro
48

Exécuter votre propre chatbot type GPT sur Raspberry Pi !

Temporalité
Mai/Juin 2023
Image v3
Exécuter votre propre chatbot type GPT sur Raspberry Pi !
Article mis en avant

Résumé

Au cas où vous venez de passer les quatre derniers mois dans une cabane isolée du monde, vous ne savez sans doute pas que le buzz actuel est chatGPT/GPT4, un prototype d'agent conversationnel, ou chatbot, aux performances impressionnantes, développé par OpenAI. Ceci a déclenché une frénésie incontrôlable et une accélération massive dans l'adoption de ce genre de systèmes pour un usage pratique (autre que lui faire dire des âneries). Si vous ne viviez pas dans une cabane la moitié de l'année, inutile de détailler davantage, si ce n'est en vous expliquant comment fonctionnent ces technologies et, surtout, comment avoir votre propre chatbot fonctionnant sur un modeste SBC.

Dans ce numéro...


Quoi donc ? La course folle à l'IA sous toutes ses formes ? Les tensions Chine/Taïwan ? La réforme des retraites ? La décadence toujours grandissante des réseaux sociaux ? Non, bien pire que cela : le prix du matériel « vintage » ! Chacun son système de valeurs...
GNU Radio est une infrastructure de traitement numérique de signaux échantillonnés en temps discret composée de bibliothèques de blocs de traitements connectés entre eux pour former une chaîne d’analyse des signaux synthétiques ou produits par des interfaces d’acquisition matérielles. Une soixantaine d’utilisateurs et développeurs européens de GNU Radio se sont retrouvés à Paris pour échanger leurs résultats et expériences autour de la thématique « synchronisation ».
Après avoir découvert Home Assistant puis enrichi l'installation avec quelques capteurs supplémentaires dans les deux précédents articles ([1] et [2]), il est temps d'entrer plus en profondeur dans ce qui fait qu'une solution domotique devient réellement intéressante au quotidien : remplacer des actions manuelles de contrôle par des automatisations avec dans l'idée que l'habitat se charge lui-même des tâches récurrentes ou réagisse automatiquement, seul, à l’avènement de situations données ou à des actions de la part de ses occupants.
Nous sommes début 2023 et les RPi4 sont toujours des choses rares et précieuses. De ce fait, les utiliser avec parcimonie, et uniquement pour des projets qui nécessitent réellement les ressources proposées, est devenu un peu le nerf de la guerre. Mais si vous êtes comme moi, ceci est une réelle problématique, car à force de se dire à répétition « non, je réserve cette carte pour quelque chose de plus sérieux », elle finit par ne jamais être utilisée. Et ça, c'est encore pire ! Pourquoi ne pas alors décider de partager ces ressources et d’installer plusieurs OS, très différents, sur un même SBC ?
FreeRTOS [1], l’environnement exécutif de Richard Barry plébiscité par Amazon Web Services (AWS), fonctionne sur une plateforme matérielle ou son émulateur munis de seulement 2,5 KB de RAM. La mise en œuvre de FreeRTOS dans aussi peu de ressources fournit une opportunité de plonger dans les détails de l’implémentation de ses fonctions.
Nous exploitons un récepteur de navigation par satellites « faible » coût U-Blox Zed-F9P s’appuyant sur divers réseaux de stations de référence (Centipède, IGN) pour utiliser efficacement la bibliothèque RTKLIB pour positionner un dispositif mobile avec une résolution centimétrique. Les informations ainsi produites sont exportées en temps réel dans des Systèmes d’Informations Géographiques (GIS) tels que QGIS (GNU/Linux) ou QField (Android) pour être intégrées dans l’ensemble des informations géoréférencées considérées au cours d’une étude sur le terrain.

Magazines précédents

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Les nouvelles menaces liées à l’intelligence artificielle

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Sommes-nous proches de la singularité technologique ? Peu probable. Même si l’intelligence artificielle a fait un bond ces dernières années (elle est étudiée depuis des dizaines d’années), nous sommes loin d’en perdre le contrôle. Et pourtant, une partie de l’utilisation de l’intelligence artificielle échappe aux analystes. Eh oui ! Comme tout système, elle est utilisée par des acteurs malveillants essayant d’en tirer profit pécuniairement. Cet article met en exergue quelques-unes des applications de l’intelligence artificielle par des acteurs malveillants et décrit succinctement comment parer à leurs attaques.

Migration d’une collection Ansible à l’aide de fqcn_migration

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Distribuer du contenu Ansible réutilisable (rôle, playbooks) par l’intermédiaire d’une collection est devenu le standard dans l’écosystème de l’outil d’automatisation. Pour éviter tout conflit de noms, ces collections sont caractérisées par un nom unique, formé d’une espace de nom, qui peut-être employé par plusieurs collections (tel qu'ansible ou community) et d’un nom plus spécifique à la fonction de la collection en elle-même. Cependant, il arrive parfois qu’il faille migrer une collection d’un espace de noms à un autre, par exemple une collection personnelle ou communautaire qui passe à un espace de noms plus connus ou certifiés. De même, le nom même de la collection peut être amené à changer, si elle dépasse son périmètre d’origine ou que le produit qu’elle concerne est lui-même renommé.

Mise en place d'Overleaf Community pour l’écriture collaborative au sein de votre équipe

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Si vous utilisez LaTeX pour vos documents, vous connaissez vraisemblablement Overleaf qui vous permet de rédiger de manière collaborative depuis n’importe quel poste informatique connecté à Internet. Cependant, la version gratuite en ligne souffre de quelques limitations et le stockage de vos projets est externalisé chez l’éditeur du logiciel. Si vous désirez maîtriser vos données et avoir une installation locale de ce bel outil, cet article est fait pour vous.

Body