Hackable N°
Numéro
21

Créez des capteurs de mouvement Wifi économiques

Temporalité
Novembre/Décembre 2017
Image v3
Créez des capteurs de mouvement Wifi économiques
Article mis en avant

Résumé

Si vous disposez d'un site web, quel qu'il soit, vous connaissez sans doute Google Analytics. En incluant un petit bout de JavaScript dans vos pages HTML, vous pouvez ainsi obtenir énormément d'informations statistiques intéressantes, comme le nombre de visites, les pages les plus vues, la vitesse du site ou encore, pour les boutiques en ligne, les commandes et le chiffre d'affaires corrélés avec les visites. Mais saviez-vous que cet outil ne se limite pas qu’au Web ? Avec un peu de code et une carte connectée, il est possible d'envoyer des informations du monde réel pour étoffer vos statistiques...

Dans ce numéro...


Il y a deux éléments dans cette question qui sont troublants : le mot « universel » et le prix. Certes, un équipement comme un multimètre est un outil capable de tester et mesurer plusieurs types de caractéristiques, mais il n'en est pas pour autant « universel ». Et, à 15€, on ne peut que supposer que le matériel en question ne sera sans doute pas un modèle de précision ou de qualité. Instinctivement, la réponse la plus logique semble donc être « non ». Pourtant, dans ce cas précis, on peut mitiger sa réponse...
Le Médium Interactif par Numérisation d'Information Téléphonique, ou Minitel, rappellera sans doute bien des souvenirs à nombreux d'entre vous : son utilisation, son clavier mécanique, les services proposés, les 3615 suivis d'un prénom féminin, le bruit caractéristique de la porteuse du modem et le sifflement éprouvant de l'alimentation du tube cathodique... Le Minitel, avec ses 30 ans de service, est un artefact de la culture et de la technologie française, mais annoncer sa mort en 2012 était prématuré. Ce vénérable équipement peut toujours être utilisé... avec une carte Arduino.
Vous avez sans doute déjà vu des montres connectées, des bracelets sportifs connectés, mais le T-shirt connecté, là, quelle classe pour un(e) informaticien(ne) ! Il y a moyen d'allier vos penchants de « hacker » à vos talents artistiques. Mais cela peut aussi être l'occasion de quelques frustrations : j'ai failli jeter le T-shirt par la fenêtre (ou à la poubelle) au moins 3 fois. Alors si vous envisagez de vous lancer (dans le projet, pas par la fenêtre), lisez cet article !
L'ESP8266, en particulier depuis l'arrivée d'une collection massive et diversifiée de cartes et modules en faisant usage, est une plateforme compatible Arduino absolument fantastique. Plus on fouille pour apprendre à s'en servir du mieux possible, plus on trouve de fonctionnalités totalement fascinantes qui deviennent vite indispensables. Celle dont il sera question ici n'est autre que la possibilité de charger votre croquis dans la mémoire, non plus avec un câble, mais à distance, en Wifi !
... sur le réseau, mais aussi n'importe quelle autre machine sans avoir son adresse IP. Vous connaissez le problème, soit vous attribuez une adresse statique à chaque machine de votre réseau avec une configuration dans votre box ou votre propre serveur DHCP, soit l'attribution d'adresse est dynamique. Dans les deux cas, il faut connaître l'adresse du système auquel vous voulez vous connecter. Il existe cependant un mécanisme appelé Multicast DNS (mDNS) qui vous permet d'éviter cela. Jetons donc un œil...
Ah la transmission d'énergie sans fil, toute une aventure, toute une mythologie, tout un labyrinthe où certains se perdent parfois en divagations... jusqu'à l'arrivée d'un standard de fait : le Qi. Recharger son smartphone en le posant simplement sur un présentoir devient petit à petit quelque chose de tout à fait normal. Mais, voyez-vous, quand une telle technologie se popularise et que les prix s'effondrent, je ne pense pas à ce que les constructeurs veulent que je pense. Non, je me demande immédiatement : « mais comment utiliser cela dans mes projets ? ». Et parfois, comme ici, ça marche plutôt bien... selon ce qu'on demande.
Nous avons vu dans l'article précédent sur le sujet qu'il n'est pas très difficile, mais pourtant furieusement intéressant, d'animer un processeur 8 bits à l'aide de simples résistances, quelques leds et une carte Arduino. Il est temps à présent de pousser l'expérience un peu plus loin et donc d'en apprendre davantage sur le fonctionnement d'une technologie que nous utilisons quotidiennement sans vraiment nous en rendre compte. Faisons donc un pas de plus dans la construction de notre ordinateur 8 bits en fournissant au processeur Z80 ce qu'il pensera être de la mémoire.

Magazines précédents

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Body