Les articles de Hackable N°30

Image promotionnelle
Détectez la radioactivité : de quoi parle-t-on ?
Article mis en avant

Détectez la radioactivité : de quoi parle-t-on ?

S'il est un domaine où l'on peut entendre tout et n'importe quoi, du stoïcisme des experts et scientifiques au discours catastrophiste des médias ou de certains activistes, c'est bien celui du nucléaire. Alors même que nous vivons à une ère où l'information est accessible à qui veut bien prendre le temps de la chercher et la comprendre, les « vérités clé-en-main », prédigérées et souvent vulgarisées bien plus que de nécessaire, sont consommées, assimilées et répétées, comme jamais dans l'histoire de la science. Quoi de plus sain alors que de simplement explorer par ses propres moyens ? Jouons donc avec la radioactivité !
Bienvenue dans ce trentième numéro !
La bibliothèque Arduino NeoGPS permet de très facilement utiliser ce type de module connecté via un port série à 9600 bps. Elle est excessivement compacte, en n'utilisant que 10 octets de RAM et 866 de flash, mais complète et modulaire. Elle est téléchargeable sur https://github.com/SlashDevin/NeoGPS.
Dans un précédent article, nous avons vu qu'il était parfois assez difficile de collecter des informations sur des pages web pour en extraire une donnée précise. Heureusement, dans certains cas, le site d'où proviennent ces données met à disposition une méthode d'accès bien plus facile à utiliser. C'est le cas de Twitter, en particulier pour l'obtention d'informations publiques sur un compte, dont son nombre de followers...
À présent que nous connaissons suffisamment notre sujet, il est temps de passer à la pratique et d'explorer différentes façons et techniques pour détecter les radiations ionisantes. Comme nous allons le voir, toutes ces méthodes ne se valent pas, ne permettent pas forcément de détecter tous les types de radiation et ne vous coûteront pas la même chose. Nous allons explorer ici trois voies en détail, mais il vous incombera de choisir celle qui vous est la plus adaptée.
Les créateurs de cet équipement le décrivent comme un couteau suisse de la RFID. Et en effet, il ne s'agit pas d'un simple adaptateur RFID/NFC permettant de lire ou d'écrire le contenu de tags, mais d'un outil de test et d'analyse complet, en open source, doublé d'une plateforme de développement. Si vous vous intéressez aux technologies RFID, il s'agit d'un incontournable du domaine, mais également la source de bien des confusions et de mauvaises surprises, pour qui ne fait pas suffisamment attention...
Trouver un titre parfaitement descriptif pour cet article est tout simplement impossible, je m'explique : le noyau Linux dispose d'une gestion de LED permettant à chaque pilote de périphérique d'exposer la ou les LED qu'il contrôle. Il peut s'agir de LED sur l'interface réseau, du rétro éclairage du clavier ou encore de voyants de notification (charge, wi-fi, etc.). Mieux encore, l'activité de ces LED peut être liée à un type d'événement arbitrairement choisi par l'utilisateur, et ce, indépendamment de leur objet initial. La question à la base de cet article est « comment ajouter des LED tout en bénéficiant du même mécanisme ? ».
Cet article présentela conceptiond’un module matériel d’affichage LCD permettant de monitorer son PC sous Linux. Le module se connecte simplement sur un port USB du PC et met en œuvre, pour la partie logicielle, le projet libre LCDproc.
Avez-vous déjà remarqué que souvent, les choses les plus élémentaires semblent échapper à certaines industries ? Prenons l'exemple des lave-linges, tous proposent différents programmes de lavage et presque tous proposent une fonctionnalité de départ différé. Mais seuls de très rares modèles intègrent une horloge temps réel permettant de leur dire « je veux que la lessive soit finie pour 7 h 35 demain matin, débrouille-toi pour les calculs ». C'est donc à nous de trouver une solution élégante pour éviter de perdre du temps à faire de la gymnastique temporelle, tout en remplissant le tambour avec des chaussettes malodorantes...
Dans cet article, nous allons voir comment piloter un robot Lego PoweredUp à l’aide d’un JoyPad, grâce à un Raspberry Pi. Nous allons installer tout le nécessaire sur notre Raspberry Pi pour pouvoir piloter notre modèle Lego PoweredUp. Nous utiliserons NodeJS, donc le langage JavaScript, pour piloter notre modèle Lego.
Certaines personnes inventent tout et n'importe quoi, d'autres achètent tout et n'importe quoi et enfin, d'autres encore font tout et n'importe quoi. Dans la catégorie « au top sur tous les tableaux » (sarcasme), je vous présente le collier de dressage canin, censé permettre aux propriétaires de chiens de soi-disant les éduquer, sans lever leurs grosses fesses du canapé et sans réellement chercher à apprendre comment on s'occupe correctement d'un animal. Voyons ensemble comment communique cette horreur et comment décoder les messages transmis...