Ajoutez des LED pilotées par le noyau à votre Pi... ou votre PC

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
30
Mois de parution
juillet 2019
Spécialité(s)


Résumé

Trouver un titre parfaitement descriptif pour cet article est tout simplement impossible, je m'explique : le noyau Linux dispose d'une gestion de LED permettant à chaque pilote de périphérique d'exposer la ou les LED qu'il contrôle. Il peut s'agir de LED sur l'interface réseau, du rétro éclairage du clavier ou encore de voyants de notification (charge, wi-fi, etc.). Mieux encore, l'activité de ces LED peut être liée à un type d'événement arbitrairement choisi par l'utilisateur, et ce, indépendamment de leur objet initial. La question à la base de cet article est « comment ajouter des LED tout en bénéficiant du même mécanisme ? ».


Observez attentivement votre carte Raspberry Pi et vous remarquerez une ou plusieurs LED intégrées au circuit imprimé. Tout ou partie de ces LED, en fonction du modèle de Pi concerné, est contrôlé par le noyau Linux et non par un circuit annexe totalement indépendant du système. La Pi 3 modèle B, par exemple, dispose d'une LED rouge toujours allumée et d'une LED verte réagissant, par défaut, aux accès à la carte microSD. Leur état n'est absolument pas lié à l'alimentation de la Pi ou au contrôleur MMC, du moins matériellement.

Toujours sur la Pi 3, jetez un œil au contenu de /sys/class/leds et vous y verrez deux sous-répertoires led0 et led1, représentant respectivement la LED verte et la rouge. Pour décider de ce que fait une LED ainsi configurable, il n'est pas nécessaire d'utiliser un outil ou une commande particulière, le shell suffit.

On peut ainsi utiliser des commandes comme cat et echo pour voir et changer la configuration. Si nous prenons le...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Exécution d'anciennes applications binaires sur un GNU/Linux récent : l'exemple Quartus II

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
43
Mois de parution
juillet 2022
Spécialité(s)
Résumé

Pour s'initier à Verilog et au monde des FPGA, il existe une pléthore de solutions, open source ou non, coûteuses ou non, riches en ressources ou non, modernes ou non... Certaines combinaisons de ces caractéristiques sont faciles à trouver, d'autres un peu moins, voire pas du tout. Ainsi, mettre la main sur une plateforme puissante, open source, économique et moderne relève encore du challenge, même s'il commence à y avoir des pistes intéressantes (voir [1], [2] ou encore [3]). Une autre option consiste à faire quelques concessions et à opter pour quelque chose d'ancien et propriétaire, mais bien fourni et économique. Un bon exemple concerne la famille de FPGA Cyclone d'Altera (maintenant Intel). Mais faire fonctionner, sur un système récent, un environnement de développement tout aussi dédié qu'obsolète n'est pas une mince affaire...

Réduisez la consommation de vos montages

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
43
Mois de parution
juillet 2022
Spécialité(s)
Résumé

Le courant consommé par un montage peut sembler être quelque chose de relativement secondaire, en comparaison avec sa fiabilité ou ses performances. Le plus souvent, on cherche à développer une solution robuste accomplissant le travail de façon efficace en partant du principe que l'alimentation est une source magique intarissable. Mais dès lors que le projet implique un accu ou une pile, les perspectives changent totalement. Fort heureusement, les constructeurs de microcontrôleurs ont prévu la prise en charge de ce type de contrainte, et proposent des solutions.

Pourquoi utilise-t-on GNU/Linux ? Vraiment ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
258
Mois de parution
juillet 2022
Spécialité(s)
Résumé

Il existe beaucoup de raisons d’utiliser GNU/Linux, et celles-ci ont naturellement évolué au cours des 25 dernières années. Mais, pour beaucoup, ce qui se cache derrière cette question est quelque chose de plus fondamental, de plus personnel, voire d’intime. Je parle de la véritable et réelle motivation qui nous pousse dans cette utilisation quotidienne et dans le choix initial de ce système.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Stubby : protection de votre vie privée via le chiffrement des requêtes DNS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Depuis les révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage de masse des communications sur Internet par la NSA, un effort massif a été fait pour protéger la vie en ligne des internautes. Cet effort s’est principalement concentré sur les outils de communication avec la généralisation de l’usage du chiffrement sur le web (désormais, plus de 90 % des échanges se font en HTTPS) et l’adoption en masse des messageries utilisant des protocoles de chiffrement de bout en bout. Cependant, toutes ces communications, bien que chiffrées, utilisent un protocole qui, lui, n’est pas chiffré par défaut, loin de là : le DNS. Voyons ensemble quels sont les risques que cela induit pour les internautes et comment nous pouvons améliorer la situation.

Surveillez la consommation énergétique de votre code

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Être en mesure de surveiller la consommation énergétique de nos applications est une idée attrayante, qui n'est que trop souvent mise à la marge aujourd'hui. C'est d'ailleurs paradoxal, quand on pense que de plus en plus de voitures permettent de connaître la consommation instantanée et la consommation moyenne du véhicule, mais que nos chers ordinateurs, fleurons de la technologie, ne le permettent pas pour nos applications... Mais c'est aussi une tendance qui s'affirme petit à petit et à laquelle à terme, il devrait être difficile d'échapper. Car même si ce n'est qu'un effet de bord, elle nous amène à créer des programmes plus efficaces, qui sont également moins chers à exécuter.

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Les listes de lecture

9 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Vous désirez apprendre le langage Python, mais ne savez pas trop par où commencer ? Cette liste de lecture vous permettra de faire vos premiers pas en découvrant l'écosystème de Python et en écrivant de petits scripts.
11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
La base de tout programme effectuant une tâche un tant soit peu complexe est un algorithme, une méthode permettant de manipuler des données pour obtenir un résultat attendu. Dans cette liste, vous pourrez découvrir quelques spécimens d'algorithmes.
10 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
À quoi bon se targuer de posséder des pétaoctets de données si l'on est incapable d'analyser ces dernières ? Cette liste vous aidera à "faire parler" vos données.
Voir les 76 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous