Fabriquez votre T-shirt connecté avec un Lilypad Arduino

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
21
Mois de parution
novembre 2017
Spécialité(s)


Résumé
Vous avez sans doute déjà vu des montres connectées, des bracelets sportifs connectés, mais le T-shirt connecté, là, quelle classe pour un(e) informaticien(ne) ! Il y a moyen d'allier vos penchants de « hacker » à vos talents artistiques. Mais cela peut aussi être l'occasion de quelques frustrations : j'ai failli jeter le T-shirt par la fenêtre (ou à la poubelle) au moins 3 fois. Alors si vous envisagez de vous lancer (dans le projet, pas par la fenêtre), lisez cet article !

Lorsque Sparkfun [1] a sorti une gamme de composants électroniques portables sur soi (« wearable »), cela m'a tout de suite intéressée. L'occasion de faire quelque chose de joli, de geek et d’original ! Cette gamme, baptisée Lilypad, est faite de composants électroniques que l'on peut coudre sur un vêtement avec du fil conducteur, et que l'on peut également passer (délicatement quand même) au lave-linge. Il existe de nombreux composants : des LEDs, boutons, capteurs et même des Arduino.

Je me suis alors mise en tête de faire un T-shirt « intelligent », qui utilise divers composants, sans tout de même viser trop compliqué pour une première réalisation. Mon objectif est d'avoir un T-shirt qui  relève la température ambiante et l'affiche de façon illustrative sur un thermomètre gradué à l’aide de plusieurs LEDs. Ainsi, rien qu'en regardant le T-shirt, on peut savoir qu'il fait par exemple entre 15 et 20°C.

1. Éléments

C'est l'heure des courses (cf. tableau...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Rétro-ingénierie d’applications Android avec Androguard

Magazine
Marque
MISC
Numéro
92
Mois de parution
juillet 2017
Spécialité(s)
Résumé

C’est si facile d’installer une application Android sur nos téléphones portables, mais êtes-vous curieux ? Qu’y a-t-il dans cette application ? Que ce soit pour la maintenir, comprendre un fonctionnement spécifique, l’adapter à un autre usage ou vérifier qu’elle n’est pas malicieuse, la rétro-ingénierie est ce qu’il vous faut (lorsque vous ne disposez pas du code source !).Dans cet article, nous allons voir, pas à pas, comment inspecter une application Android. Nous utiliserons un outil un peu moins connu que d’autres, mais pourtant très efficace : Androguard. C’est avec Androguard que nous désosserons une application infectée de Pokémon GO...

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Cryptographie : débuter par la pratique grâce à picoCTF

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

L’apprentissage de la cryptographie n’est pas toujours évident lorsqu’on souhaite le faire par la pratique. Lorsque l’on débute, il existe cependant des challenges accessibles qui permettent de découvrir ce monde passionnant sans avoir de connaissances mathématiques approfondies en la matière. C’est le cas de picoCTF, qui propose une série d’épreuves en cryptographie avec une difficulté progressive et à destination des débutants !

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Les listes de lecture

7 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
La SDR permet désormais de toucher du doigt un domaine qui était jusqu'alors inaccessible : la réception et l'interprétation de signaux venus de l'espace. Découvrez ici différentes techniques utilisables, de la plus simple à la plus avancée...
8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Au-delà de l'aspect nostalgique, le rétrocomputing est l'opportunité unique de renouer avec les concepts de base dans leur plus simple expression. Vous trouverez ici quelques-unes des technologies qui ont fait de l'informatique ce qu'elle est aujourd'hui.
9 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
S'initier à la SDR est une activité financièrement très accessible, mais devant l'offre matérielle il est parfois difficile de faire ses premiers pas. Découvrez ici les options à votre disposition et les bases pour aborder cette thématique sereinement.
Voir les 23 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous