Les articles de Linux Pratique N°71

Article mis en avant

Sa musique partout avec Ampache !

Ampache est une application web écrite en PHP/MySQL permettant d'écouter sa musique de n'importe où tant qu'un accès Internet est disponible. Le logiciel dispose de nombreux backends, afin de piloter une instance MPD par exemple, il permet de streamer la musique vers un client lourd comme Amarok ou pour téléphone portable via l'API XML-RPC, ainsi qu'un lecteur en Flash afin de se créer son propre Deezer avec des logiciels libres et sa propre collection musicale.
« D'ici à 2014, le nuage personnel remplacera l’ordinateur personnel au cœur de la vie numérique des utilisateurs »
Je suis tombé un peu par hasard (mais pas trop : merci à Philippe !) sur ce lecteur multimédia. Je dois dire qu'il a un peu révolutionné ma manière de regarder la télévision, d'écouter de la musique et d'utiliser mon réseau local domestique. Pourquoi je l'ai acheté ? Parce qu'il tourne sous Linux bien sûr ! Nous allons voir comment en tirer pleinement parti.
Vous ne connaissez pas encore Audacity ? C'est l'une des applications libres incontournables, qui vous propose toute une gamme d'effets et de fonctions pour sonoriser facilement vos animations ou vidéos personnelles, ou encore pour éditer un son enregistré et en faire ce que vous voulez !
Utilisateur de LaTeX depuis plusieurs années, ce composeur de texte répond à toutes mes attentes en termes de rédaction. Table des matières, table des figures, gestion de la bibliographie, mise en page par l'intermédiaire de « templates », interopérabilité, bref, un outil fait pour gagner du temps. Cependant, depuis l'arrivée des dernières versions de traitements de texte, une fonctionnalité présente dans ces derniers manque à LaTeX : la révision de document. Nous verrons cependant qu'il est possible de pallier cela par l’intermédiaire d'un gestionnaire de versions et de quelques utilitaires. La mise en place de ces outils permettra aussi de faire de la rédaction collaborative, ce qui est encore exclu avec les traitements de texte classiques.
Trouver l'outil adéquat pour gérer sa problématique est souvent une quête du Graal (qu'il soit libre ou pas). Afin de s'aider dans ce périple, il est bon de se munir d'un cahier des charges qui résume les fonctionnalités que devra fournir le logiciel. Celui-ci devra être rédigé en tenant compte des demandes des futurs utilisateurs sous peine de se voir confronter à un refus pur et simple de son utilisation. Découvrons l'outil que j'ai mis en place au sein de la société pour gérer nos projets.
Les bases de connaissance sont pour une entreprise une ressource cruciale. En effet, à partir du moment où ces entités sociales dépassent deux personnes, le nombre de questions autour de la production explose. Ces questions sont souvent du type : « Où est la dernière version du document X ? » ou encore « Qui sait si le produit X est bien géré par Y ? ». En structurant les réponses à ces questions dans une base de données, on débute ainsi la mise en place d’une base de connaissance, ce qui constitue un premier problème. La maintenance de cette base de connaissance est un second problème. Nous aborderons dans cet article un cas réel de migration d’une base de connaissance existante vers le produit XWiki.
Aujourd'hui,personne ne peut nier l'importance d'Internet et du World Wide Web dans sa vie quotidienne. Tout ce que vous voulez faire dans la vie réelle, vous pouvez l’effectuer virtuellement à partir de votre laptop ou de votre tablette tactile reliée à Internet. Il y a ceux qui se rencontrent pour discuter, d'autres pour jouer, ceux qui font du shopping et les gourmands peuvent même commander leur pizza ! Ce qui prouve que le Web n'est plus uniquement un outil pour rechercher des informations ou envoyer et consulter des mails, mais aussi un moyen de gérer toute sa vie quotidienne et même ses affaires...
Fatigué d'essayer d'apprivoiser un système de gestion de contenu (CMS), pour afficher ce que vous voulez, comme vous le voulez, au point d'être revenu à un site statique, pour respecter votre charte graphique ? Ne cherchez plus, MODX est l'alternative dont vous rêviez !
Si vous utilisez plusieurs machines, sur lesquelles tourne la même distribution Linux, il peut être intéressant d'héberger sur l'une d'entre elles un cache des paquets récupérés dans les dépôts officiels. De ce fait, chaque paquet n'est téléchargé qu'une fois depuis le dépôt, les autres machines n'auront qu'à se connecter au cache local pour le récupérer aussi. Un moyen de gagner du temps et de la bande passante...
Dsniff est une suite d'outils d'analyse du trafic réseau, que l'on trouve dans les dépôts logiciels de la plupart des distributions Linux. Il comporte notamment le programme dsniff, un sniffeur qui recherche les mots de passe qui transitent en clair sur le réseau, ce qui permet d'une part de déceler les faiblesses de certains protocoles et d'autre part, d'éventuellement récupérer un mot de passe enregistré par l'un de vos programmes et dont vous ne vous souvenez plus...
Lorsque l'on grave un DVD, il reste souvent un espace libre important, que l'on abandonne faute de mieux. Il est bien connu que ces supports ne brillent pas par leur fiabilité. Dès lors, une façon intéressante de rentabiliser cet espace est de l'utiliser pour stocker des données redondantes permettant d'accroître la fiabilité de l'ensemble. Deux outils sont particulièrement adaptés pour cela, chacun à sa façon : Parchive et dvdisaster.
Autoblog est un outil en ligne de commandes qui permet d'alimenter votre site propulsé par Google Blogger, WordPress, Livejournal, identi.ca, ou toute autre application du genre supportant l'API MetaWeblog.
Si vous en avez assez de la banquise, je vous propose de profiter de la sortie de la nouvelle mouture de PC-BSD, neuvième du nom, pour découvrir de nouveaux horizons, grâce à cet autre Unix libre.
DHCP est l'acronyme de Dynamic Host Configuration Protocol, ce qui veut dire protocole de configuration dynamique des stations. Chaque machine d'un réseau, pour exploiter les ressources de ce dernier, a besoin d'une assignation d'adresse IP et d'autres paramètres réseau, tels que l’adresse d'un ou de plusieurs serveur(s) DNS en plus d'une passerelle réseau ou routeur pour connecter cette machine à l'extérieur (pour les DNS, voir l'article « Mettre en place votre système de noms de domaine sous Linux » paru dans Linux Pratique n°69).
Le logiciel libre, étant un mouvement social aussi bien qu'une réalisation technique, est naturellement influencé par des facteurs humains liés au parcours personnel de ceux qui s'y impliquent. L'expérience de l'auteur de ces lignes comme Debian Maintainer l'a amené à la conclusion suivante : la communication est au moins aussi importante que la technique dans la réussite d'une contribution personnelle, ou d'un projet de logiciel libre.