Linux Pratique Hors-série N°
Numéro
26
Administration système & réseau

Article mis en avant

Résumé
OpenERP 7 est un logiciel libre et gratuit permettant de gérer toutes les problématiques courantes des entreprises. Il cible particulièrement les PME, mais peut parfaitement être utilisé par les entreprises plus grandes, comme par les indépendants. Cet article propose un tour rapide du logiciel avant que certaines parties soient abordées plus en détail dans les pages qui suivent.

Dans ce numéro...


OpenERP 7 permet de gérer ses opportunités de vente et de les suivre, de gérer ses ventes ainsi que le workflow de facturation (piste > opportunité > devis > acceptation > facturation > encaissement). Étant un outil intégré, si des modules connexes sont installés, les ordres de fabrication ou les ordres de commandes fournisseurs peuvent être automatiquement créés lors de l'acceptation du devis. Il est également possible d'avoir une vision d'ensemble de l'efficacité commerciale.
OpenERP 7 permet de gérer ses produits : ceux que l'on fabrique et ceux que l'on consomme, ceux que l'on vend et ceux que l'on achète. Les achats concernent autant les consommables, qui vont permettre au personnel de travailler, que les matières premières nécessaires à la fabrication, ou encore les immobilisations. La gestion du stock consiste à gérer les réceptions et les livraisons et à réaliser des inventaires.
De la même manière que cette discipline est transverse à l'entreprise et en est un aspect incontournable, le module comptabilité d'OpenERP 7 est un module transverse qui est omniprésent. Il concerne en effet tout ce que l'on a vu jusqu'à présent : la vente, l'achat et le stock, ainsi que toute opération qui a un impact comptable. Il faut également noter qu'OpenERP 7 permet de gérer la paie, ce qui ne sera pas vu ici. On distingue la comptabilité courante (gestion des achats et des ventes) de la comptabilité analytique, et on peut utiliser les plans comptables de différents pays.
OpenERP 7 dispose d'un module permettant de réaliser une gestion de projet simplifiée, mais relativement complète. Ce n'est pas un outil dédié aux informaticiens et permettant de gérer un projet de développement purement informatique, mais un outil généraliste permettant de gérer des projets de toute nature. Il s'intègre bien entendu avec les autres modules tels que la gestion des congés, les feuilles de temps, etc.
Dans la gestion des ressources humaines, on trouve plusieurs enjeux dont les deux principaux sont l'organisation interne de l'entreprise et sa relation avec ses employés. Ce module est également essentiel pour quasiment toutes les entreprises (à l'exception des indépendants, en fait), puisqu'il y a des obligations légales à respecter.
Dans le monde de l'entreprise, les PGI (progiciel de gestion intégrée, en anglais ERP pour « Enterprise Resource Planning ») et GRC (gestion des relations avec les clients, en anglais CRM pour « Customer Relationship Management ») deviennent incontournables. Découvrons aujourd'hui Dolibarr, un outil open source qui intègre PGI et GRC dans une interface web à destination des petites structures...
Une entreprise ne peut vivre que si elle vend quelque chose. Cela peut être un service (de la formation, du développement spécifique, ou autre) ou un produit (des tablettes numériques, des bonnets en laine faits main ou des chaussettes de couleurs), mais c'est quelque chose qu'elle va proposer à ses clients contre une juste rémunération. Encore faut-il qu'elle trouve des clients ! Le CRM est l'outil parfait pour vous aider à cela.
Le titre est un peu pompeux pour définir le logiciel iGestis. Tiré du site officiel lui-même, il ne reflète pas vraiment les avantages et particularités de ce logiciel. Voyons en quoi il se démarque de la concurrence...
Dans GNU Linux Magazine France n°117, Guillaume Mazoyer nous a présenté Redmine pour la gestion de projets, avec Subversion comme partenaire pour la gestion de révisions. De mon côté, je vous ai présenté en détails dans GLMF n°145 l'installation de Redmine et de son plugin Gitosis pour l'utilisation de dépôts Git, en vous laissant le soin de découvrir son interface. Après 2 ans d'utilisation, nous allons survoler les fonctionnalités de cet outil collaboratif dans le cadre de multiples projets gérés par différentes équipes, le tout sous Linux et Windows.
Parmi la pléthore de logiciels du genre permettant de gérer les devis / la facturation, j'ai choisi Simple Invoices. Il est simple, rapide à prendre en main, personnalisable et 100 % web. Que demander de plus... à part des clients ? :)
Je vous avez parlé, dans le numéro de Linux Pratique N°71 (mai/juin 2012), d'une solution full web de gestion de projet nommée Feng Office. Je vous propose aujourd'hui un autre outil, plus simple, tout aussi agréable d'un point de vue fonctionnel et ergonomique : Collabtive.
Vous possédez déjà une base de données permettant de structurer maintes informations, mais rien encore concernant les différents documents que vous manipulez ? Le concept de gestion de contenu peut vous intéresser...
Bien plus qu’un simple CMS XML, Calenco peut être considéré comme un véritable hub de l’information. Capable de générer des documents complets à partir de sources hétérogènes, Calenco va les mettre en forme pour les publier de manière automatique dans différents formats cibles : PDF, HTML, WebHelp, etc. Calenco est publié en deux versions : l’une à destination des développeurs, sous licence AGPL, et une autre sous forme de suite intégrée complète et prête à l’emploi pour un budget réduit.

Magazines précédents

Les derniers contenus premiums