Beaglebone Black, GPIO et PWM

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
16
Mois de parution
octobre 2015
Domaines


Résumé

La carte Beaglebone Black offre de nombreuses entrées-sorties de types assez variés : série asynchrone, SPI, i²c, GPIO, etc. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux broches GPIO et PWM. Suivant les distributions et les configurations du noyau, l'accès à ces entrées-sorties n'est pas toujours identique. Heureusement, un overlay du Device Tree nous simplifie la tâche.


1. GPIO et PWM

Les GPIO (General Purpose Input Output) sont bien connues des utilisateurs des ordinateurs monocartes qui fleurissent dans l'environnement Linux embarqué (Raspberry Pi, Banana Pro, Pandaboard, Cubieboard, etc.). Il s'agit de broches que l'on peut configurer à volonté en entrée ou en sortie et qui permettent de réaliser des communications plus ou moins élaborées entre un processeur et son environnement.

Les PWM (Pulse Width Modulation – Modulation de largeur d'impulsions) sont souvent moins bien connues, et moins répandues. Il s'agit de broches de sorties du system-on-chip sur lesquelles il est possible de programmer des signaux périodiques dont la fréquence et le rapport cyclique sont configurables.

Le rapport cyclique (duty cycle) d'un signal rectangulaire est le rapport entre la durée passée à l'état haut et la durée du cycle complet. Si on note Rc le rapport cyclique, Ton le temps passé avec le signal à l'état haut et Toff le temps...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

MiSTer : La solution rétro ultime ?

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Imaginez, un matériel unique capable de simuler fidèlement n'importe quel ordinateur, console et borne d'arcade rétro, sans émulation et vous donnant accès à une collection presque infinie de programmes, de démos et de jeux. Le tout compatible avec du matériel moderne (HDMI, USB, etc.), activement développé et accessible pour un budget raisonnable (mais pas économique pour autant). Cette solution existe, c'est MiSTer !

Poêle à granulés connecté

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Comme la plupart des produits électroniques industriels, les systèmes de chauffage se révèlent souvent très frustrants à l’utilisation, car très fermés. Aucune information technique n’est publique, et l’interopérabilité avec d’autres équipements est difficile. Lequel d’entre nous n’a pas déjà rêvé de pouvoir disposer d’une interface d’accès ouverte sur son système de chauffage, ou d’un mode qui le rendrait un peu plus intelligent et autonome ? Alors c’est parti : nous allons transformer notre poêle à granulés classique en un véritable système connecté IoT, intuitif et intelligent, disposant d’une interface d’accès ouverte.

Reprenez le contrôle ! Faites tourner Linux nativement sur vos téléphones et tablettes

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
237
Mois de parution
mai 2020
Domaines
Résumé

J’ai toujours été admiratif des personnes qui arrivent à faire tourner le noyau Linux sur de nouvelles plateformes. J’ai passé un nombre de soirées incalculables à étudier différents portages de Linux (Nintendo Switch, Nintendo 3DS, PlayStation...) et par la suite, j’ai moi-même passé beaucoup de temps à essayer de porter Linux sur tout ce qui me tombait sous la main. C’est une passion pour moi ! Et je vous propose de la partager. Dans cet article, je vais vous expliquer comment faire tourner vos distributions favorites (Debian, Arch, CentOS, Fedora, Gentoo…) nativement sur vos téléphones et tablettes Android.

Ajouter un « répéteur » Wifi à son réseau

Magazine
Marque
Contenu Premium
Domaines
Résumé

Les vieilles maisons c'est très bien, les vieilles maisons avec un jardin c'est encore mieux. En revanche, ce qui est un peu moins agréable avec ce type d'environnement, c'est la difficulté de propager un signal Wifi au travers de murs faits de matériaux divers mais, semble-t-il, toujours denses et bourrés d'oxyde de fer. Obtenir une connectivité Wifi acceptable en extérieur, tout en traversant 3 ou 4 murs devient un vrai défi, qui ne peut être relevé qu'à condition de modifier son architecture réseau.

Raspberry Pi 4 : un démarrage pas comme les autres...

Magazine
Marque
Contenu Premium
Domaines
Résumé

Si vous vous souvenez bien du moment où le modèle 4B a été annoncé, les choses ne se sont pas tout à fait passées calmement. De nombreux problèmes se sont fait jour et beaucoup d'utilisateurs constataient que la consommation électrique de la bête était pour le moins inquiétante, et étrangement proportionnelle aux problèmes de dissipation thermique qui étaient la principale critique du moment. En d'autres termes, même si la puissance de calcul était bien là, ce nouveau modèle avait tout du chauffage d'appoint intelligent. Ce problème a néanmoins été réglé depuis et a été l'occasion de mettre en avant une particularité intéressante de cette carte...