Beaglebone Black, GPIO et PWM

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
16
|
Mois de parution
octobre 2015
|
Domaines


Résumé

La carte Beaglebone Black offre de nombreuses entrées-sorties de types assez variés : série asynchrone, SPI, i²c, GPIO, etc. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux broches GPIO et PWM. Suivant les distributions et les configurations du noyau, l'accès à ces entrées-sorties n'est pas toujours identique. Heureusement, un overlay du Device Tree nous simplifie la tâche.


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Poêle à granulés connecté

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Comme la plupart des produits électroniques industriels, les systèmes de chauffage se révèlent souvent très frustrants à l’utilisation, car très fermés. Aucune information technique n’est publique, et l’interopérabilité avec d’autres équipements est difficile. Lequel d’entre nous n’a pas déjà rêvé de pouvoir disposer d’une interface d’accès ouverte sur son système de chauffage, ou d’un mode qui le rendrait un peu plus intelligent et autonome ? Alors c’est parti : nous allons transformer notre poêle à granulés classique en un véritable système connecté IoT, intuitif et intelligent, disposant d’une interface d’accès ouverte.

Reprenez le contrôle ! Faites tourner Linux nativement sur vos téléphones et tablettes

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
237
|
Mois de parution
mai 2020
|
Domaines
Résumé

J’ai toujours été admiratif des personnes qui arrivent à faire tourner le noyau Linux sur de nouvelles plateformes. J’ai passé un nombre de soirées incalculables à étudier différents portages de Linux (Nintendo Switch, Nintendo 3DS, PlayStation...) et par la suite, j’ai moi-même passé beaucoup de temps à essayer de porter Linux sur tout ce qui me tombait sous la main. C’est une passion pour moi ! Et je vous propose de la partager. Dans cet article, je vais vous expliquer comment faire tourner vos distributions favorites (Debian, Arch, CentOS, Fedora, Gentoo…) nativement sur vos téléphones et tablettes Android.

Maîtriser la sécurité de son accès Internet avec OpenWRT

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
117
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Nous allons voir dans cet article comment installer le système GNU/Linux embarqué de type OpenWRT. OpenWRT est un système GNU/Linux pour les matériels embarqués et pour les matériels de types routeurs et box. Il constitue donc la part essentielle pour se libérer des GAFA. C’est un système léger, rapide et performant pour administrer et contrôler son accès Internet. Ce système est optimisé pour la gestion des ressources et supporte de nombreux routeurs.

La liberté jusqu’au cœur du processeur avec RISC-V

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
RISC-V est un jeu d’instructions 32 bits libre, développé initialement par l’université de Berkeley. Ce jeu d’instructions (ISA pour Instruction Set Architecture) est maintenant soutenu par une fondation regroupant quasiment tous les grands noms de l’industrie informatique. Dans cet article, nous allons décrire succinctement le concept de RISC vs CISC, puis nous expliquerons les bases du jeu d’instructions avec un peu de code assembleur, enfin nous terminerons par une description de quelques émulateurs et processeurs RISC-V disponibles aujourd’hui sur le marché.

Démarrez avec MicroPython

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
228
|
Mois de parution
juillet 2019
|
Domaines
Résumé

Pour mettre sur pied une preuve de concept ou un prototype électronique, il faut habituellement choisir une carte de développement et ensuite acquérir les outils de développement logiciel du fabricant. Ces logiciels s’appuient généralement sur les langages bas niveau comme le C, dont la maîtrise n’est pas accessible à tout le monde. MicroPython est a été mis sur pied pour permettre l’utilisation d’un langage de programmation haut niveau (Python) sur microcontrôleur, pour créer de magnifiques applications d’IoT.

Par le même auteur

Interactions entre espace utilisateur, noyau et matériel

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
87
|
Mois de parution
novembre 2016
|
Domaines
Résumé
Pour pouvoir comprendre ou écrire du code kernel, il est important de bien assimiler les échanges d'informations entre les différents composants du système. Nous examinerons dans cet article les communications et notifications entre l'espace utilisateur (les applications), le noyau Linux et le matériel sous-jacent.

Débogage kernel et applicatif avec Ftrace pour système généraliste ou embarqué

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
18
|
Mois de parution
avril 2016
|
Domaines
Résumé
Les outils et les méthodes de débogage pour l'espace applicatif Linux sont plutôt bien connus : de Valgrind à Strace/Ltrace en passant par GDB et toutes ses déclinaisons (DDD, Eclipse, Gdbserver), la documentation et les exemples sont très répandus. En ce qui concerne l'espace noyau, la pratique du débogage est beaucoup plus limitée. Pourtant, certains outils comme Ftrace permettent non seulement d'aider à la mise au point du code kernel, mais également d'analyser finement les comportements des tâches de l'espace utilisateur.

Beaglebone Black, GPIO et PWM

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
16
|
Mois de parution
octobre 2015
|
Domaines
Résumé

La carte Beaglebone Black offre de nombreuses entrées-sorties de types assez variés : série asynchrone, SPI, i²c, GPIO, etc. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux broches GPIO et PWM. Suivant les distributions et les configurations du noyau, l'accès à ces entrées-sorties n'est pas toujours identique. Heureusement, un overlay du Device Tree nous simplifie la tâche.

Les licences des logiciels libres

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
15
|
Mois de parution
juillet 2015
|
Résumé
En utilisant Linux, FreeBSD ou les outils Gnu, nous évoluons dans un écosystème peuplé d'une myriade de logiciels libres. Leur cohabitation n'est pourtant pas toujours évidente et l'intégration de code propriétaire, par exemple pour des projets industriels, est possible, mais demande certaines précautions d'usage.

Communiquer en i2c avec un capteur de température

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
75
|
Mois de parution
novembre 2014
|
Domaines
Résumé
Le protocole i2c est le plus épuré des bus de communication entre un processeur et ses périphériques. Très simple à employer par le hobbyiste, nous allons le mettre en œuvre pour lire et programmer un capteur de température externe. Ce dernier ne nous servira qu'à titre d'exemple, tout périphérique i2c pouvant convenir.