Beaglebone Black, GPIO et PWM

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
16
Mois de parution
octobre 2015
Spécialité(s)


Résumé

La carte Beaglebone Black offre de nombreuses entrées-sorties de types assez variés : série asynchrone, SPI, i²c, GPIO, etc. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux broches GPIO et PWM. Suivant les distributions et les configurations du noyau, l'accès à ces entrées-sorties n'est pas toujours identique. Heureusement, un overlay du Device Tree nous simplifie la tâche.


1. GPIO et PWM

Les GPIO (General Purpose Input Output) sont bien connues des utilisateurs des ordinateurs monocartes qui fleurissent dans l'environnement Linux embarqué (Raspberry Pi, Banana Pro, Pandaboard, Cubieboard, etc.). Il s'agit de broches que l'on peut configurer à volonté en entrée ou en sortie et qui permettent de réaliser des communications plus ou moins élaborées entre un processeur et son environnement.

Les PWM (Pulse Width Modulation – Modulation de largeur d'impulsions) sont souvent moins bien connues, et moins répandues. Il s'agit de broches de sorties du system-on-chip sur lesquelles il est possible de programmer des signaux périodiques dont la fréquence et le rapport cyclique sont configurables.

Le rapport cyclique (duty cycle) d'un signal rectangulaire est le rapport entre la durée passée à l'état haut et la durée du cycle complet. Si on note Rc le rapport cyclique, Ton le temps passé avec le signal à l'état haut et Toff le temps...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Débogage kernel et applicatif avec Ftrace pour système généraliste ou embarqué

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
18
Mois de parution
avril 2016
Spécialité(s)
Résumé
Les outils et les méthodes de débogage pour l'espace applicatif Linux sont plutôt bien connus : de Valgrind à Strace/Ltrace en passant par GDB et toutes ses déclinaisons (DDD, Eclipse, Gdbserver), la documentation et les exemples sont très répandus. En ce qui concerne l'espace noyau, la pratique du débogage est beaucoup plus limitée. Pourtant, certains outils comme Ftrace permettent non seulement d'aider à la mise au point du code kernel, mais également d'analyser finement les comportements des tâches de l'espace utilisateur.

Les licences des logiciels libres

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
15
Mois de parution
juillet 2015
Résumé
En utilisant Linux, FreeBSD ou les outils Gnu, nous évoluons dans un écosystème peuplé d'une myriade de logiciels libres. Leur cohabitation n'est pourtant pas toujours évidente et l'intégration de code propriétaire, par exemple pour des projets industriels, est possible, mais demande certaines précautions d'usage.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Programmation des PIO de la Raspberry Pi Pico

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

La carte Pico de Raspberry Pi est appréciable à bien des égards. Ses ressources, son prix, ses deux cœurs ARM... Mais ce morceau de silicium qu'est le RP2040 renferme une fonctionnalité unique : des blocs PIO permettant de créer librement des périphériques supplémentaires qu'il s'agisse d'éléments standardisés comme SPI, UART ou i2c, ou des choses totalement exotiques et très spécifiques à un projet ou un environnement donné. Voyons ensemble comment prendre en main cette ressource et explorer le monde fantastique des huit machines à états de la Pico !

Les listes de lecture

7 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
La SDR permet désormais de toucher du doigt un domaine qui était jusqu'alors inaccessible : la réception et l'interprétation de signaux venus de l'espace. Découvrez ici différentes techniques utilisables, de la plus simple à la plus avancée...
8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Au-delà de l'aspect nostalgique, le rétrocomputing est l'opportunité unique de renouer avec les concepts de base dans leur plus simple expression. Vous trouverez ici quelques-unes des technologies qui ont fait de l'informatique ce qu'elle est aujourd'hui.
9 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
S'initier à la SDR est une activité financièrement très accessible, mais devant l'offre matérielle il est parfois difficile de faire ses premiers pas. Découvrez ici les options à votre disposition et les bases pour aborder cette thématique sereinement.
Voir les 23 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous