Oric 1 et Atmos : la légende des 80’s presque française

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
41
Mois de parution
février 2018
Spécialité(s)


Résumé
Arrivé sur le marché français en 1983, l’Oric 1, cet ordinateur familial à faible coût, a tout d’un grand. Architecturé autour d’un 6502, comme l’Apple II, un circuit dédié à l’affichage, un autre à la génération de sons, de la RAM assez large, un langage Basic extensible, on peut le connecter sur un simple téléviseur muni d’une prise Péritel. Des graphismes couleur, du son, un ordinateur avec lequel on va se faire vraiment plaisir ! Ces années-là, c’est aussi la création de la société française Loriciels, dédiée à la création de jeux vidéo sur ordinateurs familiaux. Coc-Oric-o.

oric-artoz

Fig. 1 : Du son et des couleurs !

1983, l’âge d’or pour ma tête emplie d’élucubrations adolescentes, passionnellement tournées vers la programmation de petits jeux vidéo. J’ai quelques armes sur un Sinclair ZX-81 et donc assembleur Z80. Cependant, quand la boîte qui contient l’Oric 1 arrive enfin chez mon fournisseur officiel à Sète, je comprends que j’entre dans une autre dimension. Le titre « L’Aigle d’Or » de Loriciels arrive sur ma nouvelle bécane plus tard, grâce à un copain déjà équipé qui me prête la précieuse K7 dans son emballage d’origine.

Je ne ferai pas dans cet article un historique de la gamme Oric, ni une nomenclature des jeux, tant la littérature est abondante sur ces sujets. Wikipédia, les nombreux sites dédiés à la gamme Oric et les moteurs de recherche sont vos amis.

Alors pour ceux qui veulent revivre l’expérience et aux autres qui souhaitent découvrir, nous allons, sous système GNU/Linux évidemment, émuler tout...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Flutter : applications mobiles, web et desktop

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
248
Mois de parution
mai 2021
Spécialité(s)
Résumé

Flutter est un framework permettant de développer des applications natives pour Linux, Windows, macOS, Android, iOS et le Web à partir du même code source. Un moteur graphique OpenGL ultra performant et la compilation native en ARM, x86-64 ainsi que WebAssembly, associés à un cycle de développement agile et hyper intuitif, en font la solution ultime pour les créateurs d’applications. L’essayer, c’est l’adopter !

À nous, Markdown !

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
109
Mois de parution
juillet 2020
Spécialité(s)
Résumé

Le Markdown est devenu incontournable. Il est facilement manipulable, stockable, versionnable et partageable. Un moteur de rendu automatique peut transformer toute la substantifique moelle de l’auteur en un ouvrage broché digne de la Bible de Gutenberg. Alors, pourquoi ne pas appliquer ce modèle à l’écriture de nouveaux articles pour notre cher magazine ?

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Programmation des PIO de la Raspberry Pi Pico

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

La carte Pico de Raspberry Pi est appréciable à bien des égards. Ses ressources, son prix, ses deux cœurs ARM... Mais ce morceau de silicium qu'est le RP2040 renferme une fonctionnalité unique : des blocs PIO permettant de créer librement des périphériques supplémentaires qu'il s'agisse d'éléments standardisés comme SPI, UART ou i2c, ou des choses totalement exotiques et très spécifiques à un projet ou un environnement donné. Voyons ensemble comment prendre en main cette ressource et explorer le monde fantastique des huit machines à états de la Pico !

Les listes de lecture

7 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
La SDR permet désormais de toucher du doigt un domaine qui était jusqu'alors inaccessible : la réception et l'interprétation de signaux venus de l'espace. Découvrez ici différentes techniques utilisables, de la plus simple à la plus avancée...
8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Au-delà de l'aspect nostalgique, le rétrocomputing est l'opportunité unique de renouer avec les concepts de base dans leur plus simple expression. Vous trouverez ici quelques-unes des technologies qui ont fait de l'informatique ce qu'elle est aujourd'hui.
9 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
S'initier à la SDR est une activité financièrement très accessible, mais devant l'offre matérielle il est parfois difficile de faire ses premiers pas. Découvrez ici les options à votre disposition et les bases pour aborder cette thématique sereinement.
Voir les 23 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous