Urpmi, le gestionnaire de paquets en ligne de commande

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
55
Mois de parution
septembre 2009
Spécialité(s)


Résumé

Lancez votre gestionnaire de paquets. Clic clic clic, hop, clic clic, et voilà, c'est fait. Mais qu'avez-vous fait au juste ? Sur la plupart des distributions, si ce n'est toutes, Mandriva incluse, lorsque vous disposez d'un gestionnaire de paquets, Rpmdrake dans notre cas, ce n'est en réalité qu'un front-end, soit une interface graphique intermédiaire entre l'utilisateur et des commandes en lignes que vous pouvez très bien lancer à la place de la lourde interface de gestion des paquets. Voyons ce qui se passe derrière tout cela.


Petit rappel : les modifications du système comme l'installation ou la suppression de paquets nécessitent les droits de super-utilisateur du système. Aussi, sur Mandriva, vous penserez soit à précéder les commandes par sudo, ce qui donne par exemple sudo urpmi gnome-games, soit à prendre l'identité root avec la commande su - qui vous demandera le mot de passe root. Cependant, les opérations suivantes ne nécessitent pas toutes les droits d'administrateur.

rpmdrake

Fig. 1 : Rpmdrake, le gestionnaire de paquets intégré à la distribution Mandriva

1. La liste des paquets

Vous avez lancé votre gestionnaire de paquets, qui vous affiche fièrement la liste de tous les paquets, ceux que vous pouvez installer et ceux qui le sont déjà. Cela commence mal, car la commande correspondante ne présente pas d'intérêt. En effet, pour installer quelque chose, soit vous connaissez le nom du paquet correspondant et n'avez pas besoin de cette liste, soit vous utilisez des...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Brève introduction pratique à ZFS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Il est grand temps de passer à un système de fichiers plus robuste et performant : ZFS. Avec ses fonctionnalités avancées, il assure une intégrité des données inégalée et simplifie la gestion des volumes de stockage. Il permet aussi de faire des snapshots, des clones, et de la déduplication, il est donc la solution idéale pour les environnements de stockage critiques. Découvrons ensemble pourquoi ZFS est LE choix incontournable pour l'avenir du stockage de données.

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Les listes de lecture

8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Découvrez notre sélection d'articles pour faire vos premiers pas avec les conteneurs, apprendre à les configurer et les utiliser au quotidien.
11 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Si vous recherchez quels sont les outils du DevOps et comment les utiliser, cette liste est faite pour vous.
8 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Il est essentiel d'effectuer des sauvegardes régulières de son travail pour éviter de perdre toutes ses données bêtement. De nombreux outils sont disponibles pour nous assister dans cette tâche.
Voir les 59 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous