Réalisez vos panoramas avec Hugin

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
55
Mois de parution
septembre 2009


Résumé
Réalisation de panoramas, création d'environnements pour un rendu 3D, raccord des numérisations d'un document de plus grande taille que la surface du scanner... L'assemblage d'images, ou « stitching », est utile pour un grand nombre d'applications. Beaucoup d'outils libres existent pour réaliser de telles opérations. Cependant, fidèles à la philosophie Unix, ces programmes, bien souvent, ne réalisent qu'une petite partie du travail. Hugin se propose de rassembler ces utilitaires indépendants au sein d'une interface commune et facile à utiliser.

Une collection de logiciels

Le stitching consiste à appliquer une déformation géométrique à une série d'images, puis à les assembler entre elles. Le calcul de cette déformation est dépendant de l'identification de zones équivalentes entre deux images, appelées points de contrôle. Par exemple, un coin de fenêtre apparaissant dans deux photos prises sous deux angles différents devrait être identifié comme le même point sur les deux images. Le logiciel aura une indication supplémentaire sur les transformations géométriques à appliquer. L'identification des points de contrôle peut se faire de façon manuelle ou automatique.

Hugin est principalement une interface graphique à PanoTools. Cette collection de logiciels permet d'opérer plusieurs types de traitements sur des collections d'images, principalement dans le but de réaliser des panoramas, mais aussi pour corriger les distorsions de perspectives, minimiser les aberrations causées par les lentilles des...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous