Édito : +Denis

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
141
Mois de parution
septembre 2011


Résumé

Je me suis toujours dis « Je n’aime pas les réseaux sociaux ». C’est vrai, le besoin compulsif d’étaler sa vie privée pour approbation par un ensemble d’amis quantitativement choisis, m’est vraiment étranger. Pourtant, voici que j’ai été obligé de clarifier et expliquer cette aversion dans mon esprit.


En réalité, c’est une certaine vision des réseaux sociaux que je n’aime pas et la vision type Facebook en particulier. J’ai obtenu dernièrement, comme des millions de personnes, une invitation Google+ et c’est avec une certaine méfiance que je l’ai utilisée, motivé par la curiosité plus que par quoi que ce soit d’autre.

« Quelle différence entre Google+ et Facebook » me demanderez-vous peut- être. Avant tout l’image ! Le qualificatif de « réseau social » est une affaire de perception. S’il s’agit d’un agrégat de millions de personnes du type « je n’ai rien à dire d’intéressant mais je veux que ça se sache et ainsi montrer que j’existe », débitant une quantité de pseudo-informations à une cadence surréaliste, avec un rapport signal/bruit frôlant le zéro absolu, alors non je n’aime pas ces réseaux sociaux.

La qualification d’une information est...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite