Kernel Corner : Le Noyau 3.0

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
141
Mois de parution
septembre 2011


Résumé
Ca y est ! Jugeant que les numéros de versions atteints (2.6.39) avec la nomenclature actuelle n'avaient plus de sens, Linus Torvalds a succombé aux chants de sirène du marketing (ou plutôt aux voix dans sa tête, d'après lui-même) en décidant que ce nouveau noyau ne serait jamais celui qu'il était destiné à devenir, le 2.6.40, mais bel et bien le 3.0, premier d'une nouvelle lignée. Changement purement cosmétique, car ce noyau introduit un lot de changements ni plus ni moins importants que les précédentes versions. De notre côté, nous ne changeons rien non plus, en vous présentant la première partie des nouveautés de ce buzz-compliant linux-3.0.tar.gz.

1. Réseau

1.1 Wake on Wlan

Comme le titre le laisse supposer, ce nouveau noyau offre la prise en charge de la fonctionnalité WoWLAN (Wake-on-wlan), qui est aux réseaux sans fil ce que le WoL (Wake on Lan) est aux réseaux câblés : un système en veille peut, s'il reçoit un certain type de paquets sur une interface réseau, se réveiller. Les interfaces Ethernet traditionnelles réagissent lors de la réception d'un « paquet magique » qui doit obligatoirement contenir FF FF FF FF FF FF suivi de 16 fois l'adresse MAC de l'interface destinataire du paquet.

Dans le cas du Wi-Fi, les conditions de réveil sont plus configurables. Les événements pouvant amener à réactivation d'un système en veille sont :

- réception de la séquence « magique » (comme pour le traditionnel WoL) ;

- réception d'une séquence personnalisée ;

- détection d'un access-point spécifique, dont le nom a été auparavant configuré ;

- perte de connectivité.

La configuration se fait via l'utilitaire iw...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Kernel Corner : Noyau 3.8

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
160
Mois de parution
mai 2013
Spécialité(s)
Résumé
C'est officiel, vous pouvez jeter à la poubelle^W^W^W^W recycler consciencieusement tout fossile de type 386. La prise en charge de ces processeurs désormais préhistoriques a été retirée du noyau sans états d'âme ; pas même une larme de Linus Torvalds, qui a créé Linux sur et pour cette plateforme il y a environ... 22 ans.

Kernel Corner : Noyau 3.5 / 3.6 (Partie 1) - L'actualité Noyau en Bref...

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
154
Mois de parution
novembre 2012
Résumé
Coup double ! Nous faisons cette fois-ci une petite rétrospective sur les deux noyaux 3.5 et 3.6, en nous focalisant sur quelques-unes de leurs nouveautés les plus importantes. Deux noyaux, deux beaux fruits, presque de quoi doubler le plaisir sans pour autant risquer l'indigestion. Nous initions également avec ce numéro quelques changements. Désormais, plus de place sera accordée à l'analyse détaillée d'une ou plusieurs nouveautés du noyau traité (section « Les analyses approfondies »).

Kernel Corner : Le noyau 3.4 - partie I

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
151
Mois de parution
juillet 2012
Spécialité(s)
Résumé
Sorti le 21 mai, seulement 63 jours après son prédécesseur 3.3, le noyau Linux 3.4 est pourtant une version poids lourd en termes de nouveautés. C'est pourquoi nous nous focaliserons pour commencer sur les parties stockage et système de fichiers, affichage graphique, et gestion du matériel.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Les nouvelles menaces liées à l’intelligence artificielle

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Sommes-nous proches de la singularité technologique ? Peu probable. Même si l’intelligence artificielle a fait un bond ces dernières années (elle est étudiée depuis des dizaines d’années), nous sommes loin d’en perdre le contrôle. Et pourtant, une partie de l’utilisation de l’intelligence artificielle échappe aux analystes. Eh oui ! Comme tout système, elle est utilisée par des acteurs malveillants essayant d’en tirer profit pécuniairement. Cet article met en exergue quelques-unes des applications de l’intelligence artificielle par des acteurs malveillants et décrit succinctement comment parer à leurs attaques.

Migration d’une collection Ansible à l’aide de fqcn_migration

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Distribuer du contenu Ansible réutilisable (rôle, playbooks) par l’intermédiaire d’une collection est devenu le standard dans l’écosystème de l’outil d’automatisation. Pour éviter tout conflit de noms, ces collections sont caractérisées par un nom unique, formé d’une espace de nom, qui peut-être employé par plusieurs collections (tel qu'ansible ou community) et d’un nom plus spécifique à la fonction de la collection en elle-même. Cependant, il arrive parfois qu’il faille migrer une collection d’un espace de noms à un autre, par exemple une collection personnelle ou communautaire qui passe à un espace de noms plus connus ou certifiés. De même, le nom même de la collection peut être amené à changer, si elle dépasse son périmètre d’origine ou que le produit qu’elle concerne est lui-même renommé.

Mise en place d'Overleaf Community pour l’écriture collaborative au sein de votre équipe

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Si vous utilisez LaTeX pour vos documents, vous connaissez vraisemblablement Overleaf qui vous permet de rédiger de manière collaborative depuis n’importe quel poste informatique connecté à Internet. Cependant, la version gratuite en ligne souffre de quelques limitations et le stockage de vos projets est externalisé chez l’éditeur du logiciel. Si vous désirez maîtriser vos données et avoir une installation locale de ce bel outil, cet article est fait pour vous.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous