Buildbot, ou comment contribuer au réchauffement climatique

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
141
Mois de parution
septembre 2011


Résumé
Bien souvent, quand on travaille sur un projet avec un certain nombre de contributeurs, on met en place une infrastructure de compilation et tests automatiques, pour vérifier qu'un commit ne pète pas un autre bout du code. De plus, on veut pouvoir tester la portabilité de son code sur divers systèmes d'exploitation, ainsi que diverses architectures matérielles. Dans le cadre de la maintenance et du packaging des divers ports mozilla sur OpenBSD (Firefox, mais aussi Thunderbird, Xulrunner, Seamonkey, Fennec aka Firefox mobile et Sunbird), je me suis donc intéressé à buildbot, un système développé en Python permettant d'automatiser la compilation d'un code sur diverses machines.

1. OpenBSD

OpenBSD est un système d'exploitation libre sous licence BSD dérivé de 4.4BSD existant depuis 1995, une nouvelle version étant mise à disposition du public tous les 6 mois. Le projet est mené (certains diront « d'une main de maître ») par Theo de Raadt, et compte une centaine de développeurs actifs, certains travaillant sur la base de l'OS (le noyau, les applications utilisateur de base), et d'autres travaillant sur le portage d'applications tierces proposées aux utilisateurs finaux sous forme de packages binaires. À ce jour, l'arbre des ports OpenBSD propose environ 7000 applications tierces, allant des environnements de bureaux complets (Xfce, GNOME, KDE) aux applications bureautiques (LibreOffice) en passant par divers logiciels serveurs (Web, Mail, Base de données, DNS, ...)

2. Mozilla

Mozilla est un projet libre principalement connu pour le navigateur web libre Firefox, né de la séparation entre la partie navigateur et la partie logiciel de courrier...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Architecture des pkg_tools d'OpenBSD et outils connexes

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
74
Mois de parution
septembre 2014
Spécialité(s)
Résumé
Derrière ce titre se cache beaucoup de magie. En effet, autour des commandes de base utilisées pour manipuler les paquets sous OpenBSD (telles que pkg_add, pkg_info, pkg_delete...) se trouve un ensemble d'outils pour chercher, vérifier, récupérer, signer, et que sais-je encore faire avec les paquets, ainsi qu'une API Perl. Oui, les pkg_tools sont écrits en Perl. Pas en Python, ni en Ruby, ni en Go, ni en Fortran, ni en Scala, ni en Swift, ni en Dart.... Le bon vieux Perl qui fait chaud aux yeux quand on lit son code.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Les nouvelles menaces liées à l’intelligence artificielle

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Sommes-nous proches de la singularité technologique ? Peu probable. Même si l’intelligence artificielle a fait un bond ces dernières années (elle est étudiée depuis des dizaines d’années), nous sommes loin d’en perdre le contrôle. Et pourtant, une partie de l’utilisation de l’intelligence artificielle échappe aux analystes. Eh oui ! Comme tout système, elle est utilisée par des acteurs malveillants essayant d’en tirer profit pécuniairement. Cet article met en exergue quelques-unes des applications de l’intelligence artificielle par des acteurs malveillants et décrit succinctement comment parer à leurs attaques.

Migration d’une collection Ansible à l’aide de fqcn_migration

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Distribuer du contenu Ansible réutilisable (rôle, playbooks) par l’intermédiaire d’une collection est devenu le standard dans l’écosystème de l’outil d’automatisation. Pour éviter tout conflit de noms, ces collections sont caractérisées par un nom unique, formé d’une espace de nom, qui peut-être employé par plusieurs collections (tel qu'ansible ou community) et d’un nom plus spécifique à la fonction de la collection en elle-même. Cependant, il arrive parfois qu’il faille migrer une collection d’un espace de noms à un autre, par exemple une collection personnelle ou communautaire qui passe à un espace de noms plus connus ou certifiés. De même, le nom même de la collection peut être amené à changer, si elle dépasse son périmètre d’origine ou que le produit qu’elle concerne est lui-même renommé.

Mise en place d'Overleaf Community pour l’écriture collaborative au sein de votre équipe

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Si vous utilisez LaTeX pour vos documents, vous connaissez vraisemblablement Overleaf qui vous permet de rédiger de manière collaborative depuis n’importe quel poste informatique connecté à Internet. Cependant, la version gratuite en ligne souffre de quelques limitations et le stockage de vos projets est externalisé chez l’éditeur du logiciel. Si vous désirez maîtriser vos données et avoir une installation locale de ce bel outil, cet article est fait pour vous.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous