La souveraineté numérique : cette notion juridique sans réalité

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
88
Mois de parution
mars 2015
Domaines


Résumé
Si vous êtes un(e) assidu(e) des débats parlementaires et autres allocutions ministérielles, vous avez vraisemblablement déjà entendu cette expression de « souveraineté numérique ». Personnellement, à chaque fois que j’entends ce terme, je lève les yeux au ciel d’exaspération et je vais vous expliquer pourquoi la notion de souveraineté, originellement issue du droit et des relations internationales, n’a aucune réalité en matière de numérique.

1. La notion de souveraineté

En droit et en politique, la notion de souveraineté regroupe plusieurs définitions. Au sens initial, elle désigne le caractère suprême du pouvoir étatique. En droit international, elle signifie qu’un État est indépendant et qu’il n’est pas l’esclave d’un autre, son pouvoir n’étant limité que par des engagements internationaux, comme les traités.

Ce concept est devenu très important pendant la seconde moitié du XXème siècle. Après la Seconde Guerre Mondiale et sur fond de Guerre Froide entre les États-Unis et l’URSS, l’Assemblée Générale de l’ONU s’impose comme le grand forum de la décolonisation et énonce dans sa charte le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, non seulement sur le plan politique, mais également sur son développement économique, social et culturel avec interdiction formelle à quiconque d’imposer un choix. Le principe général était de dire, autant aux États-Unis qu’à l’URSS,...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Trouver ses racines avec Ancestris

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
48
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Avec six millions d’adeptes en France, la généalogie a de beaux jours devant elle et a, tout comme bon nombre d’autres pans de notre société, profité de l’essor du numérique pour se moderniser et attirer un nouveau public. La mise en ligne d’archives départementales, la création de sites spécialisés et le développement de logiciels dédiés contribuent à son succès. L’équipe du projet Ancestris a bien voulu répondre à nos questions au sujet des spécificités de son logiciel libre de généalogie.

Télétravail : une sécurité à repenser et une nouvelle organisation à encadrer

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Entre mode et nécessité, le télétravail nous oblige à repenser notre organisation du travail et les règles de sécurité associées. Comment mettre en place ces nouveaux modèles sans risque pour l’entreprise et ses salariés ?

Quelques gestes éco-responsables à adopter sur son lieu de travail et chez soi

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
120
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Alors que l’on évoque souvent les bonnes habitudes à mettre en place chez soi pour préserver l’environnement, réduire son impact environnemental est aussi possible sur son lieu de travail où l’on pourra chercher à développer des habitudes plus éco-responsables. On pourra ainsi se pencher sur la question de ses dépenses en énergies, sur son choix et son utilisation des équipements informatiques. Les pistes sont nombreuses pour mettre en place des comportements qui permettront de réduire votre empreinte numérique. Les bonnes pratiques décrites dans cet article pourront tout aussi bien été appliquées sur votre lieu de travail que chez vous.

Carbonalyser, un outil pour mesurer l’impact écologique de nos activités numériques

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
119
Mois de parution
mai 2020
Domaines
Résumé

Difficile de se faire une idée de l’empreinte écologique que peuvent représenter nos activités informatiques, à commencer par notre consommation numérique en ligne. C’est pourquoi le Think Thank TheShiftProject a créé l’extension pour navigateur Carbonalyser [1] qui va permettre non seulement de visualiser notre consommation électrique, mais aussi nos émissions de gaz à effet de serre suite à notre navigation sur la Toile. Ce projet se décline également en application mobile pour nous permettre de suivre l’impact de nos activités sur notre smartphone.