Une introduction aux gestionnaires de tâches distribuées avec Celery

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
88
Mois de parution
mars 2015
Spécialité(s)


Résumé
Les gestionnaires de tâches (« task queue » en anglais) sont un mécanisme permettant de distribuer une charge de travail à plusieurs threads ou machines. La charge de travail est divisée en une multitude d'unités de travail qui sont disposées dans ce gestionnaire de tâches. Des « processus tâcherons » (workers en anglais) dédiés vont aller en permanence vérifier s'il reste des unités de travail à traiter et dans l'affirmative, prendre une des unités et l'exécuter. Les « courtiers » (brokers en anglais) servent d'agents de liaison et transmettent les messages permettant de faire circuler l'information.Celery permet de mettre en place aisément une architecture permettant de faire travailler de multiples processus tâcherons et des courtiers en bonne harmonie.

Celery est un projet écrit en Python qui fonctionne en Python 2 ou Python 3, mais pas seulement. Le protocole utilisé peut être implémenté dans divers langages et il en existe déjà pour Ruby, Node.js ou encore PHP. Il est spécifiquement conçu pour les opérations en temps réel, mais permet la planification de tâches. Nous allons détailler les concepts sur lesquels repose son fonctionnement, la manière de l'installer et de l'utiliser.

1. Installer Celery

Celery étant écrit en Python, il peut tout simplement s'installer à l'aide du gestionnaire de paquets python :

# pip install celery

Pour fonctionner correctement, il nécessite l'utilisation d'un courtier...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Python « moderne » : comment coder en Python en 2020 ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
110
Mois de parution
septembre 2020
Spécialité(s)
Résumé

Le langage Python évolue progressivement, version après version et de nouvelles fonctionnalités voient le jour et changent la manière dont le langage peut être appréhendé.Au-delà de la curiosité que ces changements provoquent, ils sont des révolutions silencieuses ayant un impact réel sur le style de codage.

Les outils pour les développeurs Python

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
110
Mois de parution
septembre 2020
Spécialité(s)
Résumé

Pouvoir déboguer son code en toutes circonstances, le tester à chaque amélioration, suivre son utilisation et son bon fonctionnement et être capable d’en optimiser les points faibles.Ce sont des enjeux importants que tous les développeurs connaissent. Voici les outils pour y parvenir.

Introduction au dossier : Python 3 pour débuter en programmation

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
110
Mois de parution
septembre 2020
Résumé

Comment progresser en Python ? Quels sont les indispensables à maîtriser ? Comment être certain de toujours développer un code de plus grande qualité, tout en améliorant sa connaissance de ce langage vraiment époustouflant ? Quels sont les piliers du langage sur lesquels on peut se reposer et où faut-il mettre son effort dans de nouveaux apprentissages ?

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Programmation des PIO de la Raspberry Pi Pico

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

La carte Pico de Raspberry Pi est appréciable à bien des égards. Ses ressources, son prix, ses deux cœurs ARM... Mais ce morceau de silicium qu'est le RP2040 renferme une fonctionnalité unique : des blocs PIO permettant de créer librement des périphériques supplémentaires qu'il s'agisse d'éléments standardisés comme SPI, UART ou i2c, ou des choses totalement exotiques et très spécifiques à un projet ou un environnement donné. Voyons ensemble comment prendre en main cette ressource et explorer le monde fantastique des huit machines à états de la Pico !

Les listes de lecture

8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Découvrez notre sélection d'articles pour faire vos premiers pas avec les conteneurs, apprendre à les configurer et les utiliser au quotidien.
11 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Si vous recherchez quels sont les outils du DevOps et comment les utiliser, cette liste est faite pour vous.
8 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Il est essentiel d'effectuer des sauvegardes régulières de son travail pour éviter de perdre toutes ses données bêtement. De nombreux outils sont disponibles pour nous assister dans cette tâche.
Voir les 49 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous