Compilez un nouveau noyau pour votre Raspberry Pi

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
10
Mois de parution
janvier 2016
Domaines


Résumé
Cet article est destiné aux utilisateurs avancés du système Raspbian, permettant d'utiliser les cartes Raspberry Pi. La compilation et l'installation d'un nouveau noyau sont des manipulations qui ne sont généralement pas nécessaires, sauf cas très particuliers. Si vous cherchez à faire une telle chose, vous savez en principe pourquoi, en quoi consiste l'opération et quels sont les risques.

Depuis des années, quel que soit le système GNU/Linux utilisé, qu'il s'agisse de PC, de machines anciennes ou exotiques ou de nano-ordinateur, tout est fait, pour que l'utilisateur n'ait pas à se lancer dans les péripéties d'une compilation de noyau. Le principe de « distribution » GNU/Linux même est presque entièrement axé vers ce type de simplifications et de facilités. Le noyau, les bibliothèques et les applications sont rendus disponibles et installables aisément pour tous, ou presque.

Il n'en a pas toujours été ainsi. En effet, aux premières heures de l'aventure GNU/Linux, la (re)compilation était une activité courante sinon indispensable, et ce, aussi bien pour les applications que pour le noyau. Les raisons pour lesquelles on préfère utiliser les sources et compiler soi-même ses programmes étaient et sont relativement simples : disposer d'une version la plus récente possible, étudier le code, tester des modifications ou des corrections ou tout...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Surveiller son système avec Monit

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

La supervision d’un système en production demeure un enjeu aussi complexe qu’essentiel. Il existe de nombreuses solutions, très complètes, de supervision, mais la plupart adoptent une approche centralisée, qui demande l’utilisation de ressources dédiées. Aujourd’hui, nous étudierons une approche alternative, une solution de supervision décentralisée, nommée Monit.

Fabric, le couteau suisse de l’automatisation

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Fabric est une bibliothèque Python et une interface en ligne de commandes facilitant l’utilisation de SSH, que ce soit pour des applications ou dans le but d’automatiser certaines tâches répétitives d’administration système. La grande force de Fabric est d’être particulièrement simple à utiliser.

Comprendre les bases de données relationnelles

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Indispensables pour le stockage et le traitement massif de données, les bases de données relationnelles sont partout. Si elles sont utilisées principalement pour l’informatique de gestion, on les rencontre également dans des domaines aussi divers que les sites web, les systèmes d’exploitation ou même les jeux vidéo. Dans cet article, nous allons vous faire découvrir les principaux concepts qui sous-tendent leur fonctionnement.

Automatiser intégralement la mise en place de Wildfly avec Ansible

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Si les outils comme Ansible permettent d’aller très loin dans l’automatisation d’un déploiement logiciel, ils sont souvent limités dans leurs capacités de réglage fin d’un outil aussi complexe et avancé qu’un serveur Java EE tel que Wildfly (ou son pendant commercial, JBoss EAP). Afin de résoudre cette problématique, l’outil JCliff a été développé pour permettre à Puppet (un concurrent d’Ansible) de s’intégrer sans difficulté avec ce serveur applicatif. Cet outil est maintenant aussi intégré avec Ansible sous la forme d’une collection et cet article propose un tour exhaustif des capacités d’automatisation du déploiement et de la configuration des sous-systèmes de Wildfly à l’aide de cette nouvelle extension.