Découvrez la NFC et les tags RFID : le gros minimum à savoir

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
10
Mois de parution
janvier 2016


Résumé

Cartes d'abonnement, tickets de parking, paiement sans contact, étiquettes de produits, antivols... Autant de domaines et d'applications où la communication sans contact prend chaque jour davantage de place et où se mélange joyeusement toute une collection de termes, parfois (souvent) utilisés à tort et à travers. Avant de nous lancer dans l'aventure, un passage obligé par la case « introduction » est totalement indispensable pour savoir exactement de quoi on parle !


Le mot « NFC » s'est depuis quelques années bien installé dans le langage courant, ainsi que « RFID ». Il est important en revanche de ne surtout pas tout mélanger, car il s'agit bien de deux choses distinctes même si technologiquement voisines et s'empruntant mutuellement certaines caractéristiques. Le but de cette introduction est de vous permettre de clairement distinguer quelles technologies sont désignées lorsqu'on évoque des termes comme NFC, RFID, ISO14443, NDEF, Mifare, NTAG... Le tout sans avoir à lire des centaines de pages de documentation ou spécifications de normes complexes.

1. La base : le RFID

Passons tout d'abord les fantasmes de type « les boîtes de raviolis RFID vont nous pister où qu'on aille » et penchons-nous surtout sur ce qu'est effectivement cette technologie. À la charge de chacun, ensuite, fort de connaissances techniques non imaginaires, d'avoir une réflexion personnelle et d'en tirer des conclusions concernant l'impact sur sa...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Lever et coucher de soleil sur ESP32

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
54
Mois de parution
mai 2024
Spécialité(s)
Résumé

Ce projet peut être utile pour deux catégories de personnes, ceux qui font du vélo tôt le matin et veulent profiter du spectacle qu'offre notre étoile locale au matin, et ceux qui sont des créatures de la nuit susceptibles d'être détruites ou pétrifiées à l'aube. Je suis dans l'une de ces deux catégories et je ne vous dirai pas laquelle. Quoi qu'il en soit, pour nombre de bonnes ou mauvaises raisons, il peut être intéressant de savoir, d'un coup d’œil, quand le soleil va se lever et se coucher, et c'est précisément l'objet du présent projet.

Édito : XZ Utils !

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
269
Mois de parution
mai 2024
Résumé

On voit beaucoup de raccourcis et de fausses vérités concernant cette backdoor que certains n'hésitent pas à qualifier de « backdoor SSH ». Que les choses soient claires, OpenSSH n'a, à la base, aucune dépendance vers xz/liblzma. C'est en réalité quelque chose d'ajouté pour intégrer plus facilement le serveur SSH en supportant les notifications systemd.

Milk-V Duo : un minuscule SBC RISC-V à 8 €

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
54
Mois de parution
mai 2024
Spécialité(s)
Résumé

RISC-V (prononcé « RISC five ») est une ISA (ou architecture de jeu d'instructions) avec des spécifications ouvertes, pouvant être librement utilisée (contrairement à ARM). Cette architecture s'est enfin frayé un chemin dans le monde des microcontrôleurs où elle est maintenant clairement omniprésente (cf. ESP32-C3 et consorts, par exemple), mais peine encore à se populariser vraiment du côté des SoC. Nous sommes encore loin d'une invasion de SBC octa-core à prix défiant toute concurrence, mais cela ne saurait tarder (sauf si le sieur Xi Jinping décide d'envahir un pays démocratique voisin). En attendant, on peut déjà se faire la main avec quelque chose de plus modeste, comme le Milk-V Duo pour une petite poignée (ou pincée) d'euros...

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous