La fête aux codes-barres 2D

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
57
Mois de parution
novembre 2011
Spécialité(s)


Résumé
Fut un temps, j'avais écrit un article sur les codes-barres en deux dimensions. À l'époque, deux standards normalisés se disputaient la vedette : Datamatrix ISO/IEC 16022 (alias ISO/IEC 16022) et les QRcodes. Tout semblait montrer que la palme reviendrait au Datamatrix. C'était sans compter la mode et les applications Android utilisant abusivement les QRcodes.

Le principe de fonctionnement est identique pour les deux standards et découle de ce qui existe et est utilisé depuis des années dans nos supermarchés : le bon vieux code-barres. Celui-ci, répondant au standard EAN13, est en une seule dimension. C'est la succession d'espaces blancs et noirs de différentes épaisseurs qui permet d'encoder une série de chiffres (13 avec le bien nommé EAN13). Ces chiffres sont généralement imprimés directement sous le code-barres et sont ceux qui sont saisis par l'hôtesse de caisse (on ne dit plus caissière) lorsque « le code ne passe pas » ou « ne veut pas », c'est selon.

Pour la 2D, donc, les choses sont un peu différentes car, si la densité d'informations est bien supérieure, le risque de corruption des données est également plus...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Écrire son premier pilote pour OpenBSD

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
269
Mois de parution
mai 2024
Spécialité(s)
Résumé

Dans un précédent article [1] paru dans le numéro 260, nous avions fait connaissance avec le développement noyau du côté de NetBSD. Remettons le couvert aujourd'hui, mais en nous penchant sur OpenBSD qui, de bien des manières et sur bien des plans est drastiquement différent des autres systèmes de la famille des héritiers de l'historique BSD que sont NetBSD, FreeBSD ou en encore DragonFly BSD. À commencer par le fait qu'il n'y a pas de modules kernel (LKM) dans OpenBSD...

Lever et coucher de soleil sur ESP32

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
54
Mois de parution
mai 2024
Spécialité(s)
Résumé

Ce projet peut être utile pour deux catégories de personnes, ceux qui font du vélo tôt le matin et veulent profiter du spectacle qu'offre notre étoile locale au matin, et ceux qui sont des créatures de la nuit susceptibles d'être détruites ou pétrifiées à l'aube. Je suis dans l'une de ces deux catégories et je ne vous dirai pas laquelle. Quoi qu'il en soit, pour nombre de bonnes ou mauvaises raisons, il peut être intéressant de savoir, d'un coup d’œil, quand le soleil va se lever et se coucher, et c'est précisément l'objet du présent projet.

Édito : XZ Utils !

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
269
Mois de parution
mai 2024
Résumé

On voit beaucoup de raccourcis et de fausses vérités concernant cette backdoor que certains n'hésitent pas à qualifier de « backdoor SSH ». Que les choses soient claires, OpenSSH n'a, à la base, aucune dépendance vers xz/liblzma. C'est en réalité quelque chose d'ajouté pour intégrer plus facilement le serveur SSH en supportant les notifications systemd.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous