L'environnement POSIX du mini serveur embarqué en C

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
177
Mois de parution
décembre 2014
Spécialités


Résumé
Après les explications données précédemment sur le fond et la forme de HTTaP [1][2], nous pouvons commencer à coder notre petit serveur embarqué. Nous nous concentrons sur les fonctions de bas niveau essentielles au support du protocole HTTP/1.1. En effet, nous devons d'abord régler de nombreux détails en langage C, comme la configuration et les droits d'accès, en utilisant des techniques de codage communes aux autres types de serveurs TCP/IP.

HTTaP est un protocole construit au-dessus de HTTP/1.1, dont il hérite certaines caractéristiques, mais qui ne supporte que celles qui sont strictement nécessaires. Notre serveur est constitué d'un seul ensemble de fonctions en C et il doit fonctionner dans deux modes (« pollé » et bloquant) et dans deux environnements : comme un programme autonome, ou bien embarqué dans un autre logiciel qui peut être dans un autre langage (nous utilisons le VHDL). Les fonctions spécifiques à l'application sont alors prises en charge par un  wrapper, du code qui interface l'application avec le serveur HTTaP.

Nous nous appuyons sur le code développé pour le serveur HTTP/0.9 qui contrôle une LED, branchée sur le port GPIO d'un Raspberry Pi [3]. La version de départ est téléchargeable sur le dépôt GitHub du magazine et nous allons :

- configurer le serveur (avec les variables d'environnement),

- modifier les droits d'accès POSIX,

- permettre de changer à la volée le mode de...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Python : comment utiliser les context managers ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
250
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Vous les utilisez peut être sans le savoir, ou distraitement : les context managers sont mis en œuvre grâce à la syntaxe with ... as. Ils sont peu utilisés en tant que mécanisme à part entière, mais peuvent avoir un grand intérêt dans l’architecture d’un code. Cet article va vous les présenter et vous expliquer comment les utiliser.

Petite introduction à OpenShift

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
250
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Livrer rapidement les applications et accélérer le cycle de développement logiciel est l’un des objectifs principaux de tout développeur qui souhaite se focaliser sur le développement et la conception de son code, sans avoir à se soucier des infrastructures sous-jacentes. Dans cet article, nous évoquons la plateforme Redhat OpenShift Container Platform, et nous détaillons comment déployer rapidement des applications conteneurisées de façon simple, rapide et automatisée.

Hyperautomatisation d’un serveur d’intégration continue à l’aide d’Ansible et de Podman

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
115
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Dans cette ère de l’automatisation poussée et le déploiement d’applications sur des infrastructures Cloud, la valeur d’un système se juge de plus en plus sur sa capacité à être intégralement mis en place sans intervention humaine. Nous allons donc explorer dans cet article un tel cas d’étude, en proposant d’automatiser entièrement l’installation d’un serveur d’intégration continue (Jenkins) à l’aide d’Ansible et de Podman !

À la découverte des GitHub Actions

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
115
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

La discipline du CI/CD est incontournable dans l'industrie du logiciel, tant en open source que dans les projets d'entreprise, avec des outils toujours plus nombreux et efficaces. La maîtrise d'au moins un acteur principal du marché est de plus en plus regardée comme indispensable, ce qui prend tout son sens une fois qu'on a pris l'habitude d'automatiser ces opérations. Démonstration avec les GitHub Actions.