Conception 3D d'une clé USB avec FreeCAD

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
94
Mois de parution
mars 2016
Spécialité(s)


Résumé
Vous connaissez tous Blender, le logiciel libre de modélisation 3D, mais probablement pas FreeCAD. Ce dernier est un logiciel de conception paramétrique comme les logiciels professionnels tels SolidWorks ou Catia. FreeCAD permet entre autres la conception et la mise en plan de pièces 3D. Sa modularité lui permet d'étendre ses possibilités au Raytracing, à l'impression 3D en passant par l'assemblage complet de mécanismes et la simulation par calculs.

1. Présentation

FreeCAD est un logiciel de modélisation 3D utilisant la conception paramétrique. Construit sur un ensemble de librairies open source, principalement le modeleur géométrique 3D d'OpenCascade issu de la suite CAO EUCLID, ainsi que du langage de programmation Python et de la suite de composants d'interface graphique Qt. Son développement débute en 2001 à l'initiative de Jürgen Riegel. FreeCAD propose des fonctions similaires aux logiciels commerciaux tels que SolidWorks, Inventor ou bien Catia.

D'architecture modulaire, FreeCAD s'articule autour de différents modules appelés ateliers ayant chacun leurs propres spécificités. Il est possible d'étendre les fonctionnalités de FreeCAD via la création de macros ou de nouveaux ateliers. Par exemple, l'atelier Arch propose un ensemble d'outils spécifiques à la conception architecturale. Quant à l'atelier Robot, il permet l'étude de mouvements de robots industriels. L'atelier Sketcher permet la création de...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Découverte et prise en main de Kivy

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
258
Mois de parution
juillet 2022
Spécialité(s)
Résumé

Vous vous demandez certainement : pourquoi une nouvelle librairie graphique ? Encore une ! Comme à chaque fois, cette librairie apporte son lot de nouvelles fonctionnalités, à commencer par l'aspect multiplateforme et surtout la variété d'interfaces physiques accessibles, dont le multi-touch des appareils tactiles. De plus, cette librairie est accompagnée d'un nouveau langage (ou syntaxe) pour la description visuelle de l'interface graphique. Nous allons découvrir cela tout au long de cet article.

Réalisez une application de traitement d'images avec wxPython et OpenCV

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
120
Mois de parution
juin 2022
Spécialité(s)
Résumé

Parmi les principaux frameworks graphiques figurent bien évidemment Qt et GTK, mais également wxWidget, anciennement wxWindow et son implémentation Python dénommée wxPython, qui reste un peu plus méconnue du grand public. Cependant, nombre d'applications l'utilisent comme Audacity, Code::Block, Kicad...

Introduction au dossier : Créez vos interfaces graphiques & IHM en Python

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
120
Mois de parution
juin 2022
Spécialité(s)
Résumé

L'évolution technologique que nous vivons depuis plus d'une décennie (eh oui, encore elle, et ce n'est pas terminé) s'accompagne par de nombreux changements, voire bouleversements dans bien des domaines, à commencer par le développement des Interfaces Homme-Machine, couramment appelée IHM. Ces dernières ne se résument plus à la mise en œuvre de simples fenêtres rectangulaires, où les actions se cantonnent à de vulgaires clics effectués via un curseur mu lui-même par une souris, mais à une interface complète intégrant ainsi des moyens de commande de plus en plus complexes, tels que des commandes tactiles, vocales, gestuelles, visuelles, haptiques...

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous