Kernel Corner : Le Noyau 3.0

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
141
Mois de parution
septembre 2011


Résumé
Ca y est ! Jugeant que les numéros de versions atteints (2.6.39) avec la nomenclature actuelle n'avaient plus de sens, Linus Torvalds a succombé aux chants de sirène du marketing (ou plutôt aux voix dans sa tête, d'après lui-même) en décidant que ce nouveau noyau ne serait jamais celui qu'il était destiné à devenir, le 2.6.40, mais bel et bien le 3.0, premier d'une nouvelle lignée. Changement purement cosmétique, car ce noyau introduit un lot de changements ni plus ni moins importants que les précédentes versions. De notre côté, nous ne changeons rien non plus, en vous présentant la première partie des nouveautés de ce buzz-compliant linux-3.0.tar.gz.

1. Réseau

1.1 Wake on Wlan

Comme le titre le laisse supposer, ce nouveau noyau offre la prise en charge de la fonctionnalité WoWLAN (Wake-on-wlan), qui est aux réseaux sans fil ce que le WoL (Wake on Lan) est aux réseaux câblés : un système en veille peut, s'il reçoit un certain type de paquets sur une interface réseau, se réveiller. Les interfaces Ethernet traditionnelles réagissent lors de la réception d'un « paquet magique » qui doit obligatoirement contenir FF FF FF FF FF FF suivi de 16 fois l'adresse MAC de l'interface destinataire du paquet.

Dans le cas du Wi-Fi, les conditions de réveil sont plus configurables. Les événements pouvant amener à réactivation d'un système en veille sont :

- réception de la séquence « magique » (comme pour le traditionnel WoL) ;

- réception d'une séquence personnalisée ;

- détection d'un access-point spécifique, dont le nom a été auparavant configuré ;

- perte de connectivité.

La configuration se fait via l'utilitaire iw...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite