Une sortie VGA pour Game Boy

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
39
Mois de parution
octobre 2021
Spécialité(s)


Résumé

Pour prendre en main un nouveau FPGA, il est d’usage de faire clignoter des LED. C’est amusant, mais ne montre pas réellement l’intérêt des FPGA. Pour présenter le FPGA Trion T8 de la jeune société Efinix, nous allons donc sortir de ces éternels clignotements et réaliser une interface vidéo pour la Game Boy de Nintendo. L’occasion également de découvrir concrètement le langage de description matériel Chisel promu par l’université de Berkeley.


La (oui au féminin, car c’est une console) Game Boy est une console formidable. C’est la première console vraiment portable qui tient dans un simple sac banane. Ses 4 piles AA peuvent même être rechargeables pour plus d’économie et de plaisir de jeu. La puissance n’est pas en reste avec son processeur 8 bits de 4,19 MHz, elle permet de faire tourner des jeux du niveau de la NES. La résolution d’écran 160x144 pixels de dingue permet d’afficher jusqu’à 4 couleurs par pixel ! Il faut cependant reconnaître que même si le taux de rafraîchissement de 59,72 Hz est correct, la technologie LCD de l’écran ne permet pas d’avoir des images en mouvement net. Ce flou de rafraîchissement est souvent gênant dans les jeux d’action, quand Mario est en plein saut, on ne voit pas forcément très bien la tortue Koopa volante arriver d’en haut. De plus, même si l’écran est de taille tout à fait raisonnable, depuis quelque temps, il devient difficile de bien voir...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Une carte pilote de LED RGB hackée en kit de développement FPGA à bas coût

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Spécialité(s)
Résumé

Dans cet article, nous allons vous proposer un Hack au sens noble du terme, qui consiste à détourner un produit de son usage prévu initialement pour en faire autre chose. Le produit en question est une carte de contrôle de panneaux de LED disponible pour 15 $ sur le site chinois de vente en ligne AliExpress. Il s’avère que la Colorlight 5A-75B est constituée d’un FPGA ECP5. Voilà qui peut faire un excellent kit de développement ECP5 à très bas coût.

Un RISC-V à bas coût pour monitorer votre PC avec LCDproc

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
Mois de parution
avril 2020
Spécialité(s)
Résumé

Dans un précédent Hackable, Patrice Kadionik nous présentait un montage permettant d’afficher l’état de votre ordinateur sur un petit afficheur déporté, branché à un port USB. Dans cet article, nous allons voir comment il est possible de faire la même chose avec un kit RISC-V à 4.90 $, muni d’un microcontrôleur GD32VF de la société GigaDevice. Une belle occasion de mettre en pratique un microcontrôleur RISC-V réel.

Des kits de développement FPGA à moins de 30 €

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
Mois de parution
janvier 2020
Spécialité(s)
Résumé

Même s’il est possible de faire 90 % du développement en simulation et sans matériel, quand on «fait du FPGA», on souhaite pouvoir toucher du concret. Il est donc nécessaire d’avoir une carte électronique permettant de faire fonctionner son projet en réel. Les outils de développement sur FPGA ont la réputation d’être chers et réservés aux universités et bureaux d’études. Ce n’est pourtant plus le cas, il existe de plus en plus de kits de développement permettant de mettre le pied à l'étrier à moindres frais. Et tous proposent désormais leur logiciel de développement gratuit fonctionnant sous GNU/Linux (mais pas tous libres). Nous allons ici lister quelques-uns de ces kits.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Programmation des PIO de la Raspberry Pi Pico

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

La carte Pico de Raspberry Pi est appréciable à bien des égards. Ses ressources, son prix, ses deux cœurs ARM... Mais ce morceau de silicium qu'est le RP2040 renferme une fonctionnalité unique : des blocs PIO permettant de créer librement des périphériques supplémentaires qu'il s'agisse d'éléments standardisés comme SPI, UART ou i2c, ou des choses totalement exotiques et très spécifiques à un projet ou un environnement donné. Voyons ensemble comment prendre en main cette ressource et explorer le monde fantastique des huit machines à états de la Pico !

Les listes de lecture

7 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
La SDR permet désormais de toucher du doigt un domaine qui était jusqu'alors inaccessible : la réception et l'interprétation de signaux venus de l'espace. Découvrez ici différentes techniques utilisables, de la plus simple à la plus avancée...
8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Au-delà de l'aspect nostalgique, le rétrocomputing est l'opportunité unique de renouer avec les concepts de base dans leur plus simple expression. Vous trouverez ici quelques-unes des technologies qui ont fait de l'informatique ce qu'elle est aujourd'hui.
9 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
S'initier à la SDR est une activité financièrement très accessible, mais devant l'offre matérielle il est parfois difficile de faire ses premiers pas. Découvrez ici les options à votre disposition et les bases pour aborder cette thématique sereinement.
Voir les 23 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous