Marteau Fabien

Marteau Fabien

Spécialiste FPGA - Armadeus Systems

15 article(s)
Description

A passé son enfance à bricoler des ordinateurs sous MS-Dos puis s'est jeté sur les CD d'installation de Linux Mandrake, Debian, Red Hat des magazines de l'époque pour passer ses nuits à réinstaller une énième fois la bonne distribution.

La suite n'a pas manqué : formations en électronique et en systèmes embarqués à l'École Nationale Supérieur d'Électronique et Informatique de Bordeaux (ENSEIRB), puis embauche chez Armadeus Systems spécialisé dans les systèmes embarqués sous Linux.

Cette spécialisation lui a permis d'effleurer l'univers fascinant des FPGA avant de découvrir horrifié qu'ils étaient enchaînés à de très lourds logiciels propriétaires. C'est depuis ce temps qu'il parcourt les projets open source pour libérer les FPGA du joug propriétaire et raconte son épopée sur le blog du Front de Libération des FPGA. Ils sont en captivité (les FPGA) depuis trop longtemps, ne les oublions pas.

Signature
Spécialiste FPGA - Armadeus Systems
Photo
Marteau Fabien
Articles de l'auteur

Transformez votre vieille Game Boy en console de salon HDMI

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
44
Mois de parution
septembre 2022
Spécialité(s)
Résumé

On se propose ici d’utiliser un FPGA GW1NSR de la société chinoise Gowin pour transformer sa Game Boy en véritable console de salon, avec le branchement HDMI ainsi que la manette de Super NES. Le (relatif) plug & play du montage transforme ainsi la Game Boy en une Game Boy-Switch rétro à la sauce Formicapunk. On peut y jouer en mode portable comme à l’époque et si on l’insère dans le montage, il est possible d’y jouer sur sa télé HDMI avec une manette de Super NES.

Verilator, le simulateur Verilog le plus rapide du monde

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
43
Mois de parution
juillet 2022
Spécialité(s)
Résumé

Concevoir des composants numériques en Verilog passe nécessairement par la simulation. Pour simuler du Verilog, il existe un logiciel open source nommé Icarus qui remplit bien sa fonction. Il existe également des simulateurs non libres qui sont généralement plus performants. Mais tous ces simulateurs ont le même défaut, ils sont lents. Verilator est un simulateur un peu particulier qui se concentre sur la partie synthétisable du Verilog et génère un objet C++ que l’on va simuler au moyen d’un programme écrit dans ce même langage. Cette approche permet un gain de l’ordre d’une trentaine de fois plus rapide qu’Icarus dans l’exemple que nous allons voir. Il est également nettement plus rapide que tous les simulateurs commerciaux.

De la preuve formelle en VHDL, librement

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
42
Mois de parution
mai 2022
Spécialité(s)
Résumé

Dans cet article, on se propose d’aborder la méthode de vérification formelle pour le VHDL. Cette méthode a récemment été rendue possible avec GHDL et Yosys grâce au projet d’extension ghdl-yosys-plugin qui fait le lien entre les deux logiciels. Nous allons également découvrir le langage PSL (Properties Specification Langage) qui permet de décrire efficacement les propriétés utilisées en preuve formelle. Le support du PSL ayant été ajouté dans GHDL, il sera possible de l’utiliser librement en VHDL.

Chisel, construire du matériel en langage Scala

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
40
Mois de parution
janvier 2022
Spécialité(s)
Résumé

Chisel est un langage de description de matériel (HDL pour Hardware Description Language) née à l’université de Berkeley en même temps que le jeu d’instructions RISC-V. Chisel est basé sur le langage de programmation multiparadigme Scala. Ce langage permet de décrire un système synchrone et de générer du code Verilog pour la synthèse sur FPGA ou ASIC.

Le premier FPGA avec sa chaîne de développement open source

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
40
Mois de parution
janvier 2022
Spécialité(s)
Résumé

Il existe ! Le premier FPGA avec une chaîne intégralement open source est désormais une réalité. Parler de FPGA est peut-être un peu prétentieux concernant le EOS S3. Disons plutôt que c’est un microcontrôleur à cœur ARM Cortex-M4 qui possède une zone configurable (appelée souvent eFPGA). Mais ce qui est intéressant ici, c’est que les outils de synthèse ainsi que le format du fichier de configuration sont documentés. Ils sont donc utilisables avec des logiciels libres !

Une sortie VGA pour Game Boy

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
39
Mois de parution
octobre 2021
Spécialité(s)
Résumé

Pour prendre en main un nouveau FPGA, il est d’usage de faire clignoter des LED. C’est amusant, mais ne montre pas réellement l’intérêt des FPGA. Pour présenter le FPGA Trion T8 de la jeune société Efinix, nous allons donc sortir de ces éternels clignotements et réaliser une interface vidéo pour la Game Boy de Nintendo. L’occasion également de découvrir concrètement le langage de description matériel Chisel promu par l’université de Berkeley.

De la preuve formelle en Verilog, librement

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
37
Mois de parution
avril 2021
Spécialité(s)
Résumé

Dans cet article, on se propose de découvrir une autre méthode de validation d’un composant écrit en Verilog. L’idée est de décrire les propriétés du composant et de laisser l’ordinateur chercher les stimuli qui feront échouer des propriétés. Ça n’est plus le développeur qui écrit les tests, mais la machine. Cette méthode a récemment été rendue possible avec des logiciels libres grâce à la suite d’outils Yosys (synthèse Verilog), Yosys-SMTBMC (solveur) ainsi que SymbiYosys qui les chapeaute.

Une carte pilote de LED RGB hackée en kit de développement FPGA à bas coût

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Spécialité(s)
Résumé

Dans cet article, nous allons vous proposer un Hack au sens noble du terme, qui consiste à détourner un produit de son usage prévu initialement pour en faire autre chose. Le produit en question est une carte de contrôle de panneaux de LED disponible pour 15 $ sur le site chinois de vente en ligne AliExpress. Il s’avère que la Colorlight 5A-75B est constituée d’un FPGA ECP5. Voilà qui peut faire un excellent kit de développement ECP5 à très bas coût.

Un RISC-V à bas coût pour monitorer votre PC avec LCDproc

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
Mois de parution
avril 2020
Spécialité(s)
Résumé

Dans un précédent Hackable, Patrice Kadionik nous présentait un montage permettant d’afficher l’état de votre ordinateur sur un petit afficheur déporté, branché à un port USB. Dans cet article, nous allons voir comment il est possible de faire la même chose avec un kit RISC-V à 4.90 $, muni d’un microcontrôleur GD32VF de la société GigaDevice. Une belle occasion de mettre en pratique un microcontrôleur RISC-V réel.