Furtivité des opérations Red Team ou comment suivre une Kill Chain sans se faire voir

Magazine
Marque
MISC
Numéro
104
Mois de parution
juillet 2019
Domaines


Résumé

Quels que soient le périmètre ou les cibles d’une opération Red Team, la furtivité est, sinon indispensable, au moins très souhaitable. Tout le long de la kill chain, il existe d’innombrables écueils qui feront la joie des blue teams et des équipements de détection. Cet article discute de plusieurs astuces qui permettent d’éviter l’embarras de se faire « flagger » avant la fin de la mission.


 

Parmi les mots-clés à la mode, Red Team revient fréquemment. Dans un numéro hors-série d’octobre 2015 [1], Marc Lebrun décrivait une opération Red Team (qu’on abrègera RT désormais) comme « une attaque ciblée, considérant l'entreprise [cible] comme un tout [et durant laquelle] tous les moyens [ou presque] sont bons pour parvenir à ses fins ».

L’objectif d'un RT est de tester la robustesse d’un SI, en largeur et en profondeur, via des vecteurs d’attaques variés, combinés, et en rebondissant sur des cibles indirectes pour effectuer une action nuisible réaliste. Cet objectif peut être modulé avec profit en fonction du niveau de maturité de la Blue Team.

On peut pour ce faire envisager des accès physiques sur site, et bien évidemment des accès distants via l’exploitation de vulnérabilités techniques, la recherche d’identifiants de connexion aux portails de la cible, ou encore le piégeage des collaborateurs permettant l'obtention...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite
Références


Articles qui pourraient vous intéresser...

Sécurité avancée des services Serverless (FaaS)

Magazine
Marque
MISC
Numéro
113
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Les fonctions Serverless sont aujourd’hui une nouvelle tendance du cloud. Rapides et peu onéreuses, elles ne requièrent aucun entretien des infrastructures sous-jacentes par le client. Cependant, ce service entraîne un changement de modèle d’architecture, rendant les solutions de protection classiques inadaptées. Ce papier sensibilise aux nouvelles menaces du cloud et suggère différentes règles à suivre pour s’en prémunir.

Zerologon pour les (mots de passe) nuls

Magazine
Marque
MISC
Numéro
113
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

ZeroLogon est LA vulnérabilité de septembre 2020 qui expose de nombreux domaines Windows à une compromission totale via un scénario d’exploitation réaliste et fiable. Mais ce qui donne à Zerologon ses lettres de noblesse c’est qu’elle repose essentiellement sur la mauvaise utilisation d’un algorithme cryptographique permettant de réaliser une attaque à clair choisi particulièrement astucieuse. Zoom sur la vulnérabilité la plus passionnante de la rentrée 2020 !

Introduction au dossier : ARM - quels progrès pour la sécurité ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
113
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Une fois n’est pas coutume, le sujet de ce dossier concerne une thématique avec une actualité « grand public » on ne peut plus récente : la percée significative des processeurs ARM dans le monde des ordinateurs personnels au travers de son adoption par la marque à la pomme pour sa nouvelle génération d’ordinateurs portables et fixes. Au-delà des promesses, plus de puissance avec une consommation moindre (certains résultats spécifiques sont impressionnants, en témoigne « Accelerating TensorFlow Performance on Mac » sur le blog officiel de TensorFlow), ce qui nous intéresse ici ce sont les questions de sécurité. Depuis quelques années maintenant, la course entre les techniques d’exploitation modernes et les contre-mesures associées voit un nouvel acteur intervenir : les extensions de sécurité matérielles.

Jenkins, Docker et Kubernetes pour déployer en CI/CD

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
123
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

La mise en place d'un processus d'intégration continue et de déploiement continu nécessite une réflexion sérieuse avant de la concrétiser dans la vraie vie d'une organisation. La diversité des méthodes agiles, la panoplie des outils DevOps disponible sur le marché et le choix de l'infrastructure sous-jacente pour créer vos projets nécessitent de prendre du recul avant de se lancer. Découvrez dans cet article comment créer un CI/CD.