Furtivité des opérations Red Team ou comment suivre une Kill Chain sans se faire voir

MISC n° 104 | juillet 2019 | Charles Ibrahim
  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Quels que soient le périmètre ou les cibles d’une opération Red Team, la furtivité est, sinon indispensable, au moins très souhaitable. Tout le long de la kill chain, il existe d’innombrables écueils qui feront la joie des blue teams et des équipements de détection. Cet article discute de plusieurs astuces qui permettent d’éviter l’embarras de se faire « flagger » avant la fin de la mission.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article