Postfix + Amavis + ClamAV + SpamAssassin + Dovecot = un serveur de mail installé en 1h

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
113
Mois de parution
février 2009


Résumé
Cet article a pour but d'expliquer l'installation d'un serveur de courrier filtrant les virus et les spams. Puis, nous allons voir comment permettre l'accès au courrier grâce à IMAP/IMAPS et l'envoi de courrier depuis un réseau extérieur via une authentification sécurisée.Il a été fait sur Debian Etch, mais, à quelques détails près, il peut être utilisé pour d'autres distributions GNU/Linux sans problème.


Vocabulaire

- MUA : Mail User Agent. Exemple  : Mutt, Thunderbird, Kmail.

- MTA : Mail Transfert Agent. Exemple : Postfix, Exim, Sendmail.

- MDA : Mail Delivery Agent. Il délivre les courriers dans les boites aux lettres des comptes utilisateurs. Exemple : Procmail.

- IMAP : Internet Mail Application Protocol [1]. Écoute sur le port 143.

- MailDir : C'est une structure de répertoires particulière, qui est utilisée pour sauvegarder des courriers électroniques [2].

- Mbox : C'est un format de stockage de courriers électroniques couramment utilisés. Il attribue un fichier à chaque dossier (au lieu d'un fichier par message ou d'un répertoire par dossier) [3].

- Postfix : Serveur de courrier proprement dit [4].

- Amavis : Définition du site officiel : A Mail Virus Scanner. C'est en fait un programme servant de relais entre Postfix et les programmes externes (l'anti-virus et l'anti-spam dans notre cas) [5].

- ClamAV : Clam AntiVirus, c'est l'anti-virus [6].

- SpamAssassin : Programme...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite