Faites communiquer votre téléphone portable avec des applications en PHP

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
113
Mois de parution
février 2009


Résumé

Vendredi 30 janvier 2009, dix-septième journée du championnat de volley. 22h30 : votre équipe des TuxDevil vient de battre à plate couture les BillouForEver. Vous saluez vos adversaires et l'arbitre. 22h31 : sur votre site internet, le résultat du match est en première page, accompagné du nouveau classement. Plusieurs hypothèses pour expliquer ce phénomène : 1. Votre femme/copine attendait bien sagement à la maison votre appel pour mettre le site à jour. 2. Vous avez pu vous engouffrer dans une faille temporelle et en une minute vous êtes rentré chez vous, avez mis le site à jour et êtes retourné au gymnase. 3. Vous vous êtes connecté en WAP sur la partie d'administration de votre site et, exceptionnellement, les transferts ont été extrêmement rapides. 4. Vous avez développé une petite application qui permet à votre téléphone portable de communiquer avec votre site en PHP.Dans cet article, nous essaierons de développer la quatrième hypothèse (la seule qui ne relève pas de la plus pure science-fiction...). Nous aborderons la programmation des téléphones portables en J2ME et la communication des applications développées avec des scripts PHP.


Les mécanismes mis en œuvre ne sont pas très complexes, mais des connaissances de base en programmation orientée objet, Java et PHP seront nécessaires à leur compréhension. Nous commencerons par installer les différents outils dont nous aurons besoin pour nos développements puis, débutant par un exemple très simple d'application, nous développerons une application répondant à notre problématique : la transmission d'informations depuis un téléphone portable vers un site internet. Enfin, je conclurai cet article par un aperçu des possibilités offertes par les services Web.

1. Installation

Les applications de nos téléphones portables sont programmées en Java (et plus précisément en J2ME pour « Java 2 Platform Micro Edition »). Pour en développer une, vous aurez besoin d'installer et de configurer le Java Development Toolkit (JDK). Pour cela, sur une distribution basée sur Debian, vous pourrez exécuter en tant que root :

aptitude install...
Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Écriture d’une API REST en Python : le framework Flask RESTful

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
254
Mois de parution
décembre 2021
Spécialité(s)
Résumé

Les API REST sont très pratiques pour communiquer simplement avec un serveur. Lorsque l’on veut développer une telle API en Python, la première question que l’on doit se poser est de savoir quel framework employer. Dans cet article, nous allons découvrir l’un d’entre eux : le framework Flask RESTful.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous