Sécurisez vos partitions disques

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
46
Mois de parution
octobre 2019
Domaines


Résumé

La sécurité des données est une problématique de plus en plus importante de nos jours, où une large quantité d’informations est disponible en ligne. Néanmoins, si l’on s’inquiète beaucoup de la robustesse de son compte Facebook ou de sa banque en ligne, on oublie souvent que son propre poste de travail est toujours le détenteur de fichiers confidentiels ou sensibles qui peuvent, eux aussi, être dérobés. Heureusement, il existe une solution simple pour se protéger de cette éventualité : le chiffrement de partition.


Chiffrer une partition disque est bien évidemment une opération relativement complexe, mais heureusement, la plupart des distributions Linux fournissent tous les outils nécessaires pour effectuer aisément le travail. Cet article va donc illustrer toutes les étapes nécessaires pour chiffrer une partition. La démonstration sera effectuée sur une clé USB, ce qui évitera de manipuler directement le système de fichiers de l’ordinateur utilisé. Une fois le sujet maîtrisé, le lecteur pourra ainsi passer à l’étape suivante et chiffrer, s’il l’estime nécessaire, certaines partitions de son système.

1. Étapes préliminaires

1.1 Installer les logiciels nécessaires

Dans cet article, nous allons utiliser un ordinateur sur lequel la distribution Linux Fedora a été installée, dans sa version la plus récente — soit Fedora Workstation 30. Sur cette distribution, nous allons utiliser plusieurs logiciels pour effectuer la création et le chiffrement de notre...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Techniques de mouvements latéraux en environnement Windows : tâches planifiées

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Les tâches planifiées à distance peuvent être exploitées pour exécuter du code arbitraire à distance. Elles offrent un moyen efficace de se déplacer latéralement au sein d'un système d'information Windows. Dans cet article, les concepts techniques associés aux tâches planifiées et artefacts forensics seront détaillés.

Les protections des Secure Elements contre les attaques physiques

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Écrire du code sécurisé sans bug ni vulnérabilité n’est pas suffisant pour protéger un système contre des attaques matérielles. Les circuits sécurisés, ou Secure Elements, sont de vraies forteresses numériques capables de résister à des attaques évoluées, qui requièrent parfois des moyens colossaux. Que se cache-t-il derrière ces petites puces ?

Les environnements sécurisés

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

De plus en plus de téléphones et d’objets connectés intègrent un mode d’exécution ou une puce dédiée à la sécurité. Entre les TEE, Secure Enclave, Titan, TPM, cryptoprocesseur, etc. il devient compliqué de s’y retrouver. Pourquoi cette multiplication des puces ? Est-ce vraiment plus sûr ? Cet article tente de répondre à ces questions.

Découverte de la puce Titan M a.k.a Citadel

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

La puce Titan M ou Citadel est une puce sécurisée sur laquelle repose en grande partie la sécurité des terminaux Android de Google, la gamme Pixel. Dans cet article, nous détaillerons le fonctionnement interne et les usages de ce composant pour lequel peu d’information publique est disponible à ce jour. Nous donnerons également plusieurs pistes pour aider le rétro-ingénieur à travailler sur ce projet.

Introduction au dossier : Puces sécurisées - À la découverte de la sécurité matérielle

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Le grand public est familiarisé, ne serait-ce qu’inconsciemment, au concept de puce de sécurité de par l’usage quotidien et depuis de nombreuses années des cartes à puce dans le domaine bancaire ou des cartes SIM dans la téléphonie mobile. Des puces dédiées à la sécurité ont également fait leur apparition dans certains de nos équipements du quotidien (ordinateur portable, smartphone), qu’il s’agisse de microcontrôleur dédié disposant de fonctionnalités liées à la cryptographie (stockage de clef de chiffrement) tel un TPM, ou d’un mode d’exécution sécurisé intégré au processeur principal, à l’instar de SGX pour Intel, de TrustZone chez ARM et de PSP pour AMD.