De vraies discussions en ligne avec Discourse

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
88
Mois de parution
mars 2015
Domaines


Résumé
Les chatons et les forums, je me demande souvent si l'Internet tel qu'on le connaît aujourd'hui serait le même sans eux, et même carrément s'il n'a jamais été créé que pour eux : des images toutes mimi des premiers [1] servant à nous apaiser des débats enflammés auxquels on a participé sur les seconds : Vim ou Emacs, BSD ou Linux, Systemd ou Upstart, barbe au-dessus ou en dessous de la couverture pour dormir, et plein d'autres discussions super intéressantes et positives, qui ont tôt fait d'atteindre le point Godwin et de donner des insomnies à plus d'un [2], le capitaine Haddock compris [3]. Alors même si ces différents débats et la mentalité de certains de leurs protagonistes n'ont pas changé durant des décennies (j'exagère à peine), notre façon de naviguer sur un site web en général, et sur un forum en ligne en particulier commence à se démarquer fortement de l'expérience utilisateur offerte par le très historique (dans tous les sens du terme) phpBB, qui nous fait tant regretter Usenet.

1. Présentation

Discourse [4] (discussion, conversation en anglais) est un projet qui veut changer la donne : une application pour gérer un forum, permettant des discussions sans les entraves d'une navigation contraignante.

L'idée d'une telle plateforme vient de Jeff Atwood, développeur qui a commencé à se faire connaître par son excellent blog Coding Horror [5], puis a créé le site de Questions/Réponses Stack Overflow, qui s'est développé vers Stack Exchange, utilisé quotidiennement par des milliers de professionnels de l'informatique. Au moment de développer Stack Overflow, Jeff avait déjà fait une étude des solutions de forums : en plus d'avoir des besoins spécifiques pour son projet, il n'était de toute façon pas satisfait des solutions existantes.

Avance rapide de plusieurs années : Jeff quitte Stack Overflow pour s'occuper de sa petite famille ; arrive 2012 et l'envie de se relancer dans un nouveau projet afin de développer une application d'espace de...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Un bot qui surveille le Web et envoie des alertes

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
114
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

De nos jours, lorsque l’on recherche une information, on se tourne immédiatement vers le Web. Ainsi, de très nombreuses informations sont mises à jour quotidiennement et il faut donc penser à visiter les sites les produisant, de manière à être au courant des dernières modifications. Et si nous codions un bot qui ferait cela pour nous ?

Les différents frameworks de web scraping

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
114
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Il ne viendrait à l’idée à personne de nos jours de se lancer dans la récupération de données sur le Web sans s’appuyer sur un framework simplifiant la tâche et évitant de réinventer la roue (carrée). Voyons donc quelques outils indispensables permettant de mener à bien cette tâche.

Web scraping avec Node.js

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
114
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Le web scraping, c’est l’activité qui consiste à gratter (to scrap) du code HTML pour en extraire des données exploitables. Node.js se prête particulièrement bien à l’exercice, aussi je vous propose d’apprendre à gratter de la donnée avec ce formidable outil.

Le partage de fichiers en ligne, simple et sécurisé

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
123
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

À l’heure où nous rédigeons ces lignes, le recours au télétravail est fortement recommandé, ce qui nécessite de s’équiper au mieux pour pouvoir assurer la continuité de son activité dans de bonnes conditions. Dans ce contexte, il n’est pas toujours aisé de partager facilement et de manière sécurisée des données avec ses collaborateurs. Cela est également valable dans un cadre privé, où l’on souhaiterait par exemple pouvoir échanger en quelques clics les photos des dernières fêtes ou des documents sensibles avec ses proches. Gros plan sur trois services en lignes libres, décentralisés et respectueux de la vie privée qui se révèleront fort utiles dans ces situations.