L'arrivée des blockbusters sous Linux : Metro Last Lights, Left 4 Dead 2...

Magazine
Marque
Linux Essentiel
Numéro
37
Mois de parution
avril 2014


Résumé
Depuis quelque temps, le monde du jeu est en réelle effervescence. Les choses avancent dans toutes les directions, au niveau PC/Mac et consoles de jeu bien sûr, mais aussi du côté des smartphones et tablettes ! Sa puissance augmentant toujours plus, le système Android attire de plus en plus de développeurs de jeux... Et maintenant, Linux commence enfin à être vu comme une base aussi fiable pour jouer que pour servir de poste de travail ou de serveur... Au point que même certains noms, connus jusqu'alors uniquement du monde du jeu vidéo sous Windows, font maintenant leur arrivée sur notre plateforme préférée !

Le monde du jeu sur informatique personnelle (sur la plupart de ses formes) est depuis longtemps un combat de Titan entre deux technologies : en simplifiant à l'extrême, l'interface de programmation Direct3D [1] (et Microsoft) sur les PC avec Windows (et leurs consoles de jeu), face à sa rivale, OpenGL [2] (et le reste du monde). Deux technologies différentes pour développer un même jeu, c'est obligatoirement une surcharge de travail que peu de petits studios peuvent se permettre... Quant aux grands studios (qui le pourraient, eux), ils n'en voyaient pas l'intérêt, du moins jusqu'à peu !

Pourtant, depuis le début, les deux mondes cohabitent avec plus ou moins de bonheur. La plupart des...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Un avant-goût d'Ubuntu 14.04 LTS, supportée jusqu'à 2019... mais après ?

Magazine
Marque
Linux Essentiel
Numéro
37
Mois de parution
avril 2014
Résumé
En tant que distribution libre, Ubuntu est toujours auprès du grand public le plus populaire des systèmes d'exploitation utilisant un noyau Linux, si on arrive à oublier un instant la plateforme Android de Google... Loin de l'oublier, la marche résolue du fondateur de Canonical, Mark Shuttleworth [1] pour conquérir le marché des smartphones, tablettes ou encore TV connectées se poursuit à grands pas, année après année... Après le passage insistant (pour ne pas dire « en force ») à l'interface Unity, les ressources nécessaires au projet Touch (officiellement lancé lors de la sortie de la version précédente) peuvent susciter des inquiétudes pour l'avenir d'Ubuntu sur le bureau, même si l'intéressé affirme le contraire ! Surtout que d'autres mauvaises nouvelles se sont accumulées pour Canonical, ces derniers temps... Aperçu d'une version long terme que l'éditeur supportera jusqu'en 2019, s'il est toujours là !

Pilotez VLC à distance avec VLC Commander

Magazine
Marque
Linux Essentiel
Numéro
37
Mois de parution
avril 2014
Résumé
Voilà le scénario : votre ordinateur vous sert aussi de chaîne hi-fi et utilise pour cela le bien connu lecteur multimédia VLC. Vous surfez confortablement depuis votre sofa sur votre smartphone/tablette et soudain la musique est finie ! Que faire ? Se lever pour charger un autre album (c'est bon pour la forme) ou installer VLC Commander et prendre le contrôle du lecteur à distance (c'est bon pour l'esprit) ?

N'achetez pas de nouvel ordinateur, installez Toutou Linux !

Magazine
Marque
Linux Essentiel
Numéro
37
Mois de parution
avril 2014
Résumé
Vous avez certainement déjà entendu parler de projets basés sur d'autres distributions comme Ubuntu par exemple, qui l'est sur Debian... Toutou Linux est une intéressante distribution francophone pour petite configuration matérielle qui se veut plus qu'une simple traduction dans la langue de Molière de sa base, Puppy Linux.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous