ACME Arietta G25 : un nano-ordinateur de la taille d'une gomme

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
3
|
Mois de parution
novembre 2014
|
Domaines


Résumé
On n'arrête pas le progrès, la preuve tout devient plus petit : les ordinateurs, les supports de stockage, le QI nécessaire pour suivre ce qui passe à la télé, les composants et bien entendu les plateformes qui permettent de faire fonctionner Linux. Dans la catégorie “petit bidule furieusement intéressant”, le sujet qui nous intéresse ici est le module Arietta G25 du fabricant italien ACME Systems. Au menu, processeur 400 Mhz et 128 Mo de mémoire au format 5 x 2,5 cm...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

La liberté jusqu’au cœur du processeur avec RISC-V

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
RISC-V est un jeu d’instructions 32 bits libre, développé initialement par l’université de Berkeley. Ce jeu d’instructions (ISA pour Instruction Set Architecture) est maintenant soutenu par une fondation regroupant quasiment tous les grands noms de l’industrie informatique. Dans cet article, nous allons décrire succinctement le concept de RISC vs CISC, puis nous expliquerons les bases du jeu d’instructions avec un peu de code assembleur, enfin nous terminerons par une description de quelques émulateurs et processeurs RISC-V disponibles aujourd’hui sur le marché.

Motrix : un gestionnaire de téléchargements simple à prendre en main

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
115
|
Mois de parution
septembre 2019
|
Domaines
Résumé
Via son interface graphique simple et épurée, Motrix va vous permettre de gérer tous vos téléchargements HTTP, BitTorrent, FTP, Magnet, etc. Ces derniers sont présentés ici sous forme de tâches et classés au sein de trois catégories : Actives, En attente et Stoppées, afin d’y voir plus clair. Jusqu’à 10 d’entre elles peuvent être lancées simultanément.

Démarrez avec MicroPython

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
228
|
Mois de parution
juillet 2019
|
Domaines
Résumé
Pour mettre sur pied une preuve de concept ou un prototype électronique, il faut habituellement choisir une carte de développement et ensuite acquérir les outils de développement logiciel du fabricant. Ces logiciels s’appuient généralement sur les langages bas niveau comme le C, dont la maîtrise n’est pas accessible à tout le monde. MicroPython est a été mis sur pied pour permettre l’utilisation d’un langage de programmation haut niveau (Python) sur microcontrôleur, pour créer de magnifiques applications d’IoT.

ElabFTW, votre cahier de laboratoire numérique

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
114
|
Mois de parution
juillet 2019
|
Domaines
Résumé
L’ensemble des travaux scientifiques des chercheurs est retranscrit dans leurs cahiers de laboratoire afin de détailler les expériences, les théories, les conclusions. Le but est à la fois de rendre les résultats compréhensibles par d’autres (ou soi-même), mais aussi de rendre ceux-ci officiellement datés. La plupart du temps, les laboratoires utilisent des cahiers en papier, mais le besoin toujours grandissant de collaboration et de données numériques incite à migrer vers des solutions logicielles.

Par le même auteur

Édito

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Résumé
Dans la vie, il y a ceux qui savent être « open » et ceux qui ne savent pas.

Convertisseur HDMI vers VGA

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
L'intérêt premier d'un convertisseur HDMI vers VGA est de permettre l'utilisation de matériels plus anciens avec des cartes et équipements modernes. Le cas typique ici est, bien entendu, de recycler un vieil écran VGA comme moniteur pour une carte Raspberry Pi. Ceci ne sera pas nécessairement très intéressant pour une utilisation « desktop », mais sera parfaitement viable pour le jeu, l'émulation, la création d'un media center ou encore la confection d'un système d'affichage (surveillance vidéo, domotique, annonces, etc.).

Créer, écrire, lire et décoder une image SPIFFS d'un ESP8266

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
L'espace de stockage SPIFFS des ESP8266 est très pratique, mais il arrive tantôt qu'on se retrouve dans une situation où l'on souhaiterait vraiment récupérer les données stockées, sans avoir à bidouiller un croquis, au risque de faire une fausse manipulation et de tout perdre. Fort heureusement, le support ESP8266 (et ESP32) de l'environnement Arduino est composé d'un ensemble d'outils, qui peuvent être utilisés individuellement.

Capteur autonome ESP8266 : problèmes et évolution

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
Dans le numéro 29, nous avons étudié, assemblé et programmé une sonde de température ne nécessitant pas d'infrastructure complémentaire pour fonctionner, puisqu'elle stockait les données en interne et se chargeait elle-même de l'affichage, sous la forme d'un graphique web. L'un des montages ayant servi de base pour l'article a fonctionné depuis lors, sur un coin de mon bureau, cumulant les mesures et répondant toujours à l'appel. Et puis un beau jour... c'est le drame !

Découvrez les réseaux de neurones avec Arduino

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
Intelligence Artificielle, Deep Learning, Apprentissage Automatique, Classification, Machine Learning... Ces termes sont en ce moment sur toutes les lèvres et semblent souvent utilisés dans les médias comme joker, en lieu et place de « vaudou », « magie noire », « sorcellerie », « alchimie » ou plus généralement, « technologie à la mode qu'on ne peut pas vous expliquer, car on n'y comprend rien ». Pourtant, chez vous, vous pouvez découvrir ce domaine assez facilement et sans avoir à utiliser un PC monstrueux, avec trois cartes graphiques hors de prix. La preuve, on peut même le faire avec une simple carte Arduino...

Arduino MKR Vidor 4000 : un Arduino pas comme les autres

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
Les microcontrôleurs existaient bien avant l'arrivée des cartes Arduino. La révolution provoquée par l'initiative italienne n'a pas été technologique, mais pédagogique. C'est le fait de totalement démocratiser et de rendre accessible le développement sur microcontrôleurs qui a mis le mot « Arduino » sur toutes les lèvres. Aujourd'hui, Arduino récidive avec un autre domaine de l'électronique numérique et s'attaque à une technologie, aussi difficile à aborder aujourd'hui que l'étaient les microcontrôleurs il y a une dizaine d'années : les circuits logiques programmables.