Nouveautés de Redis 2

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
133
Mois de parution
décembre 2010


Résumé
Redis a fait une arrivée très remarquée dans le monde en ébullition du NoSQL. Les premières versions apportaient d'importantes innovations – présentées dans GLMF n°129 - qui ont immédiatement séduit un large public, permettant de dépasser le modèle du simple et efficace Memcached. De plus, la lecture de la documentation du projet dans laquelle plusieurs fonctionnalités alléchantes étaient déjà décrites mais non disponibles promettait beaucoup pour la prochaine version majeure.Sorti au tout début du mois de septembre, Redis 2 embarque bien les nouveautés promises. Salvatore Sanfilippo, fondateur du projet, a été engagé par VMWare pour travailler à plein temps sur Redis, d'où un changelog bien fourni [1] pour cette nouvelle version. Tour d'horizon des principales innovations de la plus récente mouture de ce projet.

1. Installation de Redis

Debian Squeeze (version en test) étant gelée jusqu'à ce qu'elle soit prête à devenir la nouvelle version stable, Redis 2 n'est pour les mois à venir accessible que pour Debian Sid, la version instable. Pour installer Redis avec cette version, il suffit de passer la commande suivante :

# aptitude install redis-server

Si vous souhaitez plutôt passer par les sources, l'installation de Redis est triviale et se résume à quatre commandes :

$ wget http://redis.googlecode.com/files/redis-2.0.1.tar.gz

$ tar zxvf redis-2.0.1.tar.gz

$ cd redis-2.0.1

$ make

Il suffit ensuite de lancer Redis depuis le répertoire courant en tapant :

$ ./redis-server

Nous contrôlons que la bonne version a été installée en utilisant le client en ligne de commandes redis-cli de la façon suivante :

$ redis-cli

redis> help

Welcome to redis-cli 2.0.0!

Just type any valid Redis command to see a pretty printed output.

It is possible to quote strings, like in:

  set "my key" "some string \xff\n"

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Cluster MySQL 5.6 et bascule automatique avec mysqlfailover

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
191
Mois de parution
mars 2016
Spécialité(s)
Résumé

Vous cherchez un cluster MySQL maître-esclave qui bascule automatiquement si le maître vient à faillir ? Ne cherchez plus, depuis la version 5.6, MySQL propose l'utilitaire mysqlfailover qui automatise tout ce processus. Voici le « how-to » de mise en place de ce type de cluster.

Réplication PostgreSQL avec Slony

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
188
Mois de parution
décembre 2015
Spécialité(s)
Résumé

Besoin de réplication PostgreSQL entre un maître et plusieurs esclaves pour votre application ? Le projet Slony offre une solution éprouvée et flexible que nous vous proposons de mettre en place sur un cluster de trois serveurs PostgreSQL 9.4 installés avec la distribution Debian stable actuelle « Jessie ».

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Les nouvelles menaces liées à l’intelligence artificielle

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Sommes-nous proches de la singularité technologique ? Peu probable. Même si l’intelligence artificielle a fait un bond ces dernières années (elle est étudiée depuis des dizaines d’années), nous sommes loin d’en perdre le contrôle. Et pourtant, une partie de l’utilisation de l’intelligence artificielle échappe aux analystes. Eh oui ! Comme tout système, elle est utilisée par des acteurs malveillants essayant d’en tirer profit pécuniairement. Cet article met en exergue quelques-unes des applications de l’intelligence artificielle par des acteurs malveillants et décrit succinctement comment parer à leurs attaques.

Migration d’une collection Ansible à l’aide de fqcn_migration

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Distribuer du contenu Ansible réutilisable (rôle, playbooks) par l’intermédiaire d’une collection est devenu le standard dans l’écosystème de l’outil d’automatisation. Pour éviter tout conflit de noms, ces collections sont caractérisées par un nom unique, formé d’une espace de nom, qui peut-être employé par plusieurs collections (tel qu'ansible ou community) et d’un nom plus spécifique à la fonction de la collection en elle-même. Cependant, il arrive parfois qu’il faille migrer une collection d’un espace de noms à un autre, par exemple une collection personnelle ou communautaire qui passe à un espace de noms plus connus ou certifiés. De même, le nom même de la collection peut être amené à changer, si elle dépasse son périmètre d’origine ou que le produit qu’elle concerne est lui-même renommé.

Mise en place d'Overleaf Community pour l’écriture collaborative au sein de votre équipe

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Si vous utilisez LaTeX pour vos documents, vous connaissez vraisemblablement Overleaf qui vous permet de rédiger de manière collaborative depuis n’importe quel poste informatique connecté à Internet. Cependant, la version gratuite en ligne souffre de quelques limitations et le stockage de vos projets est externalisé chez l’éditeur du logiciel. Si vous désirez maîtriser vos données et avoir une installation locale de ce bel outil, cet article est fait pour vous.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous