Installation de Linux Red Hat en mode PXE/Kickstart

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
133
Mois de parution
décembre 2010


Résumé
Tout administrateur systèmes qui se respecte aimerait simplifier au maximum l'installation de ses serveurs, avoir des serveurs homogènes dans son architecture avec les mêmes paquets installés dès le départ. Ne pas avoir à refaire l’installation systématique de différents paquets, de la configuration de Postfix pour l’envoi de mails, de l'installation du client pour les sauvegardes, évite la redondance de nombreuses tâches.

La mise en place d'un système d'installation automatique de serveur Red Hat en utilisant le boot PXE (sigle de Pre-boot eXecution Environment) répondra à l’attente des administrateurs système en donnant une suite au serveur de dépôt installé qui centralise différents dépôts de rpms (voir article octobre 2009), dont les rpms des images iso Red Hat à jour.

1. Rappel

Le boot PXE permet à un serveur de démarrer depuis le réseau et de récupérer une image du système d'exploitation voulu.

2. Objectifs

Le boot PXE a deux intérêts :

- Il harmonise l’ensemble des serveurs et simplifie leur installation et post-installation. La post-installation comprend entre autres les différents paramétrages « maison ».

- Il met en place un système qui permet l'installation d'une distribution Linux Red Hat sans avoir besoin de connaissances particulières sur les paquets à installer ou la configuration à adopter.

Pour son installation, il faut s’appuyer sur des fichiers kickstart...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Centralisation et supervision des logs avec Rsyslog et Nagios/NRDP

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
162
Mois de parution
juillet 2013
Spécialité(s)
Résumé

La supervision est un vaste sujet, avoir une vue d'ensemble de son infrastructure en temps réel, localiser les problèmes, les résoudre, limiter le temps d'indisponibilité des services... tout un programme. Nous avons souvent tendance à utiliser des scripts pour faire des contrôles et nous fournir un code de retour OK WARNING CRITICAL, mais une fâcheuse tendance à oublier les logs, vous savez ces petits fichiers qui fournissent une mine d'informations sur l'état de votre système, tout ce qui transite, les mises à jour, les défaillances, les tentatives d'intrusions... Aujourd'hui, nous allons leur accorder un peu plus d'importance en les centralisant, les analysant et en avertissant notre administrateur systèmes et réseaux en cas de problème.

Dépôt de RPMS sous Redhat

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
120
Mois de parution
octobre 2009
Résumé
Qui n'a jamais pesté parce qu'il n'avait pas sous la main la bonne version du RPM recherché ou encore parce qu'il se trouvait face à un problème de dépendances. Pour répondre à tous ces problèmes, cet article propose de créer un dépôt local privé. Un dépôt centralisant les RPMS « maison », les RPMS de Dags ainsi qu'un miroir du dépôt officiel RedHat regroupant les isos et les updates. Un dépôt accessible par les différents clients du réseau local via l'outil Yum.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Stubby : protection de votre vie privée via le chiffrement des requêtes DNS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Depuis les révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage de masse des communications sur Internet par la NSA, un effort massif a été fait pour protéger la vie en ligne des internautes. Cet effort s’est principalement concentré sur les outils de communication avec la généralisation de l’usage du chiffrement sur le web (désormais, plus de 90 % des échanges se font en HTTPS) et l’adoption en masse des messageries utilisant des protocoles de chiffrement de bout en bout. Cependant, toutes ces communications, bien que chiffrées, utilisent un protocole qui, lui, n’est pas chiffré par défaut, loin de là : le DNS. Voyons ensemble quels sont les risques que cela induit pour les internautes et comment nous pouvons améliorer la situation.

Surveillez la consommation énergétique de votre code

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Être en mesure de surveiller la consommation énergétique de nos applications est une idée attrayante, qui n'est que trop souvent mise à la marge aujourd'hui. C'est d'ailleurs paradoxal, quand on pense que de plus en plus de voitures permettent de connaître la consommation instantanée et la consommation moyenne du véhicule, mais que nos chers ordinateurs, fleurons de la technologie, ne le permettent pas pour nos applications... Mais c'est aussi une tendance qui s'affirme petit à petit et à laquelle à terme, il devrait être difficile d'échapper. Car même si ce n'est qu'un effet de bord, elle nous amène à créer des programmes plus efficaces, qui sont également moins chers à exécuter.

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous