Écrire un gem Ruby

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
133
Mois de parution
décembre 2010


Résumé
Si vous codez en Ruby, il arrivera probablement un moment où vous souhaiterez packager vos bibliothèques pour les utiliser sur plusieurs projets et éventuellement les partager. Je vous propose de découvrir pas à pas comment écrire un gem et le publier dans les règles de l'art. Vous allez voir, c'est très simple.

1. Introduction

Dans le monde Ruby, les développeurs utilisent majoritairement un outil, Rubygems, pour installer leurs bibliothèques avec leurs dépendances et gérer les mises à jour. Rubygems manipule des paquets, appelés gems, qui contiennent du code qui pourra être utilisé dans des applications Ruby. Par défaut, Rubygems utilise le dépôt de rubygems.org, mais il est également possible d'utiliser d'autres dépôts. Cela peut notamment servir pour avoir un dépôt avec des gems que l'on ne souhaite pas rendre public.

L'utilisation des commandes de base de Rubygems est supposée acquise. Sinon, je vous conseille la lecture du hors-série n°33 de GNU/Linux Magazine France, spécial Ruby et Ruby on Rails. Nous allons commencer par voir la composition d'un gem : quels sont les fichiers présents dans un gem et comment sont-ils organisés.

2. Organiser son code Ruby

2.1 Arborescence

Il n'y a pas de structure imposée pour un gem, mais il est recommandé de suivre quelques...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous