Notre 11 septembre : mêmes effets et mêmes conséquences

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
181
Mois de parution
avril 2015
Domaines


Résumé
Suite aux attentats de Paris, le Gouvernement a souhaité mettre en place un certain nombre de mesures visant à éradiquer le terrorisme. Certains commentateurs ont parlé de 11 septembre français pour désigner les attaques du mois de janvier. Sur le moment, ça paraissait décalé. Mais en observant les raccourcis, le vocabulaire et les invectives dont ont usé nos dirigeants au mois de février 2015, on se rend compte que le parallèle était non seulement fondé, mais malheureusement prophétique.


1 Les 90% de Cazeneuve

Le 19 février 2015, avant de s’envoler vers les États-Unis, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve a fait la déclaration suivante au micro de BFM TV : « 90% des individus qui basculent dans le terrorisme le font par Internet. » Comme dirait Abe Burrow « la raison d’être des statistiques, c’est de donner raison ». Le problème étant que cette donnée chiffrée est basée sur un échantillon de 160 personnes. En effet, le centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’Islam, qui a rédigé un rapport [1], intitulé « La métamorphose opérée chez le jeune par les nouveaux discours terroristes », souligne qu’Internet est effectivement un mode d’endoctrinement, mais précède le propos en expliquant très clairement pourquoi le Web est privilégié par rapport aux autres modes : facilité, déracinement, attitude de zapping et surtout, il se cantonne à poser Internet comme un mode de communication et non comme un...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

WSL2 : cheval de Troie ou cadeau empoisonné ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
241
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

La dernière version de WSL a fait partie des mises à jour récentes du système d'exploitation Windows 10. Nous ne nous sommes jamais penchés dans ces pages sur ce système de Microsoft permettant de faire tourner des applications GNU/Linux dans Windows. Franchissons le pas et voyons de quoi il en retourne...