Open Silicium N°
Numéro
20

Comment bien choisir votre système de construction de distribution ? Introduction à Buildroot et Yocto

Temporalité
Octobre/Novembre/Décembre 2016
Image v3
Comment bien choisir votre système de construction de distribution ? Introduction à Buildroot et Yocto
Article mis en avant

Dans ce numéro...


Vous avez – enfin – entre les mains le numéro 20 d'Open Silicium dont l'accouchement fut un peu difficile en cette fin d'été.
La prolifération des systèmes embarqués conduit à l'utilisation des SoC (System on Chip) qui peuvent intégrer de nombreux contrôleurs de bus (I²C, SPI, GPIO, réseau, etc.) sans pour autant utiliser les bus standards comme PCI ou USB. Au niveau du noyau Linux, ces périphériques intégrés utilisent le modèle « platform device/driver ». Nous allons donc expliciter ce modèle sur quelques exemples simples, dont un test adapté à la carte Raspberry Pi.
L'outil Yocto (OpenEmbedded) est devenu depuis quelques années un standard de l'industrie, largement soutenu par la fondation Linux. Son approche est relativement complexe si on le compare avec son cousin Buildroot, mais il offre cependant quelques fonctionnalités très intéressantes. Cet article décrivant la construction d'un capteur simple intégré à un démonstrateur IoT nous permettra d'évoquer quelques-unes des techniques « avancées » de Yocto.
Vous avez probablement vu le film Minority Report où Tom Cruise déplace les objets sur un écran virtuel par les mouvements des bras et des mains. Qui a son tour n'a jamais eu envie de commander son ordinateur ou bien quelque accessoire que ce soit avec un simple geste ? L'utilisation de systèmes tels que la Kinect apporte une forme de solution, toutefois celle-ci requiert un capteur sur l'ordinateur et contraint l'utilisateur de se trouver en face de celui-ci. La solution qui va être présentée dans cet article n'a pas ces contraintes. Elle repose uniquement sur l'analyse du mouvement des doigts et du bras via la mesure de l'activité électrique des muscles.
Les paraboles fleurissent sur nos balcons et nos toits, mais rares sont les utilisateurs conscients des règles de conception et d’utilisation de ce réflecteur d’antenne. Nous nous proposons de modéliser diverses formes de réflecteurs afin de comprendre les diverses configurations classiquement envisagées, puis démontrerons leur utilisation pour étendre la portée d’un réseau wifi, pour conclure sur quelques concepts de sécurité des réseaux sans fil et le danger d’éliminer la protection de la couche physique dans ce mode de transport d’informations.
Cet article présente la programmation logicielle d'un objet connecté à base d'une carte Raspberry Pi 3 B mettant en œuvre Java ME. Cet article fait suite à l'article qui a présenté la conception matérielle de l'objet connecté ainsi que la mise en place de l'environnement de développement.
Bluetooth (Low Energy), Wifi, NFC, sont des mots qui deviennent de plus en plus prépondérants aujourd'hui. En effet, devant l'élan grandissant de l'Internet des objets (IoT), la connectivité sans fil devient un point essentiel pour les plateformes de développement. Après la Raspberry Pi, la Beagle Bone, la C.H.I.P, une petite dernière vient d'arriver sur ce marché.À travers ses connectivités et un encombrement extrêmement réduit, la WaRP7 se veut être une base solide pour le développement « IoT ».Cet article propose d'explorer, après une présentation de la WaRP7 et d'une partie génération d'images (Yocto/OE), la partie Bluetooth de celle-ci, au travers de la « command line » dans un premier temps, puis au travers de Qt5 pour finir.

Magazines précédents

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Cryptographie : débuter par la pratique grâce à picoCTF

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

L’apprentissage de la cryptographie n’est pas toujours évident lorsqu’on souhaite le faire par la pratique. Lorsque l’on débute, il existe cependant des challenges accessibles qui permettent de découvrir ce monde passionnant sans avoir de connaissances mathématiques approfondies en la matière. C’est le cas de picoCTF, qui propose une série d’épreuves en cryptographie avec une difficulté progressive et à destination des débutants !

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Body