De la sécurité vers la confidentialité des données

Magazine
Marque
MISC
Numéro
88
Mois de parution
novembre 2016
Domaines


Résumé

Historiquement, la sécurité des données au sein des applications web était dévolue aux outils ou aux protocoles utilisés. Elle ne fait que très rarement partie du processus de développement. Reposant essentiellement sur une architecture client-serveur, où ce dernier est le garant de l'intégrité, et optionnellement de la sécurité des données, nous verrons comment les derniers standards du Web permettent aux développeurs de déporter le moteur cryptographique du côté du client et donc d'offrir une réelle confidentialité aux utilisateurs.


 

Les premiers modèles de sécurité des applications web tentaient de protéger les utilisateurs contre le vol ou l'interception de données utilisateurs propres à l'application. Des protocoles comme TLS ont essentiellement émergé suite à cette volonté. De nos jours, les applications demandent toujours plus d'informations personnelles, et il est donc tout aussi important de se protéger de l'exploitation de ces dernières une fois enregistrées dans les centres de données. Il faut pouvoir offrir aux utilisateurs la garantie que leurs données personnelles ne seront exploitables que dans un périmètre que ce dernier aura défini. La cryptographie doit donc devenir une partie prenante de tout développement web.

1. Sécurité des données

Une application web repose essentiellement sur une architecture client-serveur. Les frameworks web utilisent énormément le modèle de programmation dit MVC pour :

- Modèle ;

- Vue ;

- Contrôleur.

Le Modèle...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

La téléportation, de la fiction au SDN

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

L’art de se téléporter n’est plus réservé au cinéma ! Suite au développement de nouveaux paradigmes tels que le SDN, facilitant le déploiement de firewalls, la sécurité du plan de données a considérablement augmenté. Mais est-il possible d’éviter ces points de passage pour exfiltrer des données entre deux extrémités d’un réseau ? Au lieu de chercher un trou dans le mur, ne serait-il pas plus simple de trouver un moyen de le contourner ? C’est là l’ambition des techniques de téléportation. Nous explorerons les différentes techniques exploitant ce concept, puis nous reproduirons l’une de celles-ci sur un contrôleur SDN, ONOS.

Avec le Spanning Tree Protocol, suis-je en sécurité dans mon réseau ?

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Dans le cadre des hors-séries sur les retours aux fondamentaux, cet article aura comme sujet le protocole STP (Spanning Tree Protocol). Inventé en 1985 par Radia Perlman, il permet principalement d’assurer une liaison réseau redondante et sans boucle. Ce protocole étant primordial au sein d’un réseau de moyenne à grande envergure, s’il n’est pas correctement configuré, cela pourra alors permettre à des attaquants de compromettre le réseau.

Télétravail : une sécurité à repenser et une nouvelle organisation à encadrer

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Entre mode et nécessité, le télétravail nous oblige à repenser notre organisation du travail et les règles de sécurité associées. Comment mettre en place ces nouveaux modèles sans risque pour l’entreprise et ses salariés ?