Attaque en aveugle du protocole TCP par canal auxiliaire : la CVE-2016-5696

Magazine
Marque
MISC
Numéro
88
Mois de parution
novembre 2016
Domaines


Résumé
Le 10 août 2016, Yue Cao présente à la conférence USENIX une attaque par canal auxiliaire sur le protocole TCP. La vulnérabilité est issue de l’implémentation des noyaux Linux de la RFC 5961 en octobre 2012 [1]. L’attaque décrite par Yue Cao permet, sans être en position d’homme du milieu, et sous réserve de conditions réseau favorables, de déterminer les informations nécessaires à la fermeture ou à l’injection de données dans une connexion TCP établie.

1. Rappel sur le protocole TCP

Pour comprendre cette attaque, il est nécessaire de connaître les bases du protocole TCP (décrit dans la RFC 793 [2]). Cet article part du principe que vous maîtrisez déjà ces bases. Les rappels ci-dessous ont pour objectif d’assurer un vocabulaire commun, nécessaire à la description de la vulnérabilité et de l’attaque.

TCP est un protocole en mode connecté. Une connexion TCP (sur IP) est définie par un quadruplet : adresse IP source, adresse IP destination, port source, port destination. Une session TCP fonctionne en trois phases :

- l’établissement de la connexion ;

- le transfert des données ;

- la fin de la connexion.

Afin d’assurer le bon déroulement de ces trois phases, plusieurs informations sont requises, elles transitent dans les entêtes du protocole (voir figure 1).

tcp_offpath_attack_figure_01

Figure 1 : Structure d’un segment TCP.

Les champs importants pour comprendre cette vulnérabilité sont les suivants :

- Port source : le numéro de port...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

En sécurité sous les drapeaux

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

En sécurité sous les drapeaux... du compilateur, ces fameux -fstack-protector-strong et autres -D_FORTIFY_SOURCE=2 que l’on retrouve dans de plus en plus de logs de compilation. Cet article se propose de parcourir quelques-uns des drapeaux les plus célèbres, en observant les artefacts dans le code généré qui peuvent indiquer leur utilisation, tout en discutant de leur support par gcc et clang. Après tout, nombre d’entre eux sont utilisés par défaut sous Debian ou Fedora, ils méritent bien qu’on s’y intéresse un peu.

Use-After-Free dans le noyau Linux

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Pièce logicielle qui a accompagné les deux dernières décennies, le noyau Linux est un système relativement complet qui dispose d’un allocateur de mémoire dynamique. Comme tous les logiciels classiques, le noyau est ainsi régulièrement sujet à des vulnérabilités de type Use-After-Free via cet allocateur.

Identification automatique de signaux grâce à la fonction d’autocorrélation

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Vous connaissiez la chasse au trésor… Initiez-vous maintenant à la chasse au signal (signal hunting en anglais). La chasse au signal consiste à rechercher les signaux qui nous entourent dans l’espace invisible du spectre électromagnétique. Mais plus besoin de rester l’oreille collée sur un haut-parleur à tourner le bouton pour régler la fréquence. La SDR (Software Defined Radio) a révolutionné tout cela : une radio numérique et un PC est vous voilà armé pour découvrir ce monde que les professionnels dénomment le SIGINT (SIGnal INTelligence).

Applications des TPM

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Les TPM, inventés il y a une vingtaine d’années, ont pénétré progressivement les plateformes numériques. Malgré ce long historique, les TPM ont encore aujourd’hui du mal à s’imposer. Pourtant, leurs applications potentielles sécuritaires sont très intéressantes : Authenticated Boot, Remote Attestation, Scellement, amélioration de la sécurité de la cryptographie logicielle. Cet article détaille ces principales applications et liste quelques produits connus qui utilisent les TPM.