Attaque en aveugle du protocole TCP par canal auxiliaire : la CVE-2016-5696

Magazine
Marque
MISC
Numéro
88
Mois de parution
novembre 2016
Domaines


Résumé

Le 10 août 2016, Yue Cao présente à la conférence USENIX une attaque par canal auxiliaire sur le protocole TCP. La vulnérabilité est issue de l’implémentation des noyaux Linux de la RFC 5961 en octobre 2012 [1]. L’attaque décrite par Yue Cao permet, sans être en position d’homme du milieu, et sous réserve de conditions réseau favorables, de déterminer les informations nécessaires à la fermeture ou à l’injection de données dans une connexion TCP établie.


1. Rappel sur le protocole TCP

Pour comprendre cette attaque, il est nécessaire de connaître les bases du protocole TCP (décrit dans la RFC 793 [2]). Cet article part du principe que vous maîtrisez déjà ces bases. Les rappels ci-dessous ont pour objectif d’assurer un vocabulaire commun, nécessaire à la description de la vulnérabilité et de l’attaque.

TCP est un protocole en mode connecté. Une connexion TCP (sur IP) est définie par un quadruplet : adresse IP source, adresse IP destination, port source, port destination. Une session TCP fonctionne en trois phases :

- l’établissement de la connexion ;

- le transfert des données ;

- la fin de la connexion.

Afin d’assurer le bon déroulement de ces trois phases, plusieurs informations sont requises, elles transitent dans les entêtes du protocole (voir figure 1).

 

tcp_offpath_attack_figure_01

 

Figure 1 : Structure d’un segment TCP.

Les champs importants pour comprendre cette vulnérabilité sont les...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Spectre, 3 ans après

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Spectre, et son pendant Meltdown, est une faille qui repose sur l’architecture moderne de nos processeurs. Dans cet article, nous verrons l’impact que cette vulnérabilité a eu sur le développement d’applications web.

La téléportation, de la fiction au SDN

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

L’art de se téléporter n’est plus réservé au cinéma ! Suite au développement de nouveaux paradigmes tels que le SDN, facilitant le déploiement de firewalls, la sécurité du plan de données a considérablement augmenté. Mais est-il possible d’éviter ces points de passage pour exfiltrer des données entre deux extrémités d’un réseau ? Au lieu de chercher un trou dans le mur, ne serait-il pas plus simple de trouver un moyen de le contourner ? C’est là l’ambition des techniques de téléportation. Nous explorerons les différentes techniques exploitant ce concept, puis nous reproduirons l’une de celles-ci sur un contrôleur SDN, ONOS.

Zerologon pour les (mots de passe) nuls

Magazine
Marque
MISC
Numéro
113
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

ZeroLogon est LA vulnérabilité de septembre 2020 qui expose de nombreux domaines Windows à une compromission totale via un scénario d’exploitation réaliste et fiable. Mais ce qui donne à Zerologon ses lettres de noblesse c’est qu’elle repose essentiellement sur la mauvaise utilisation d’un algorithme cryptographique permettant de réaliser une attaque à clair choisi particulièrement astucieuse. Zoom sur la vulnérabilité la plus passionnante de la rentrée 2020 !