Configurez le rendu de votre animation

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
37
Mois de parution
octobre 2016
Spécialité(s)


Résumé
Lorsque l'on parle de rendu, on pense immédiatement au résultat final tant espéré ! Mais pendant tout le travail de modélisation des objets ou de configuration d'une animation, il est possible de réaliser des rendus plus sommaires. Ils vous permettent ainsi de visualiser rapidement votre travail pour voir les améliorations éventuelles qui pourraient être apportées. Le rendu de final sera quant à lui réalisé une fois tout parfaitement mis au point.

Blender dispose de plusieurs moteurs de rendu. Celui qui est intégré depuis ses débuts se nomme Blender Render. Le deuxième, nommé Cycles, plus récemment implanté au logiciel est un moteur de rendu photo-réaliste. C'est celui auquel nous nous intéresserons ici, car nous l'avons utilisé dès le départ pour avoir accès aux fonctions spécifiques disponibles dans l'éditeur de nœuds. Cycles simule l'illumination globale. Cette méthode de rendu utilise l'algorithme de lancé de rayons. Pour rendre une image, Cycles génère des rayons depuis la caméra qui sont projetés sur tous les objets de la scène. Ces rayons rebondissent alors sur les faces des objets qu'ils rencontrent en étant déviés en fonction de leur orientation ou encore de leur niveau de transparence et de réfraction. Ils rebondissent ainsi d'obstacle en obstacle jusqu'à perdre totalement leur énergie pour finalement disparaître. Le résultat du rendu, d'abord visible sous la forme d'un amas de pixels...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Transformez votre Raspberry Pi en station de rétrogaming avec Lakka

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
41
Mois de parution
février 2018
Spécialité(s)
Résumé
L'engouement pour les ordinateurs et consoles vintages est tel que certains constructeurs historiques se sont lancés sur le marché ! Alors, pourquoi ne fabriqueriez-vous pas votre propre console vintage ? Une qui vous permettrait non pas de profiter d'une seule console, mais de toutes celles de votre enfance grâce à Lakka !

Redécouvrir ses jeux préférés de PSP grâce à PPSSPP

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
103
Mois de parution
septembre 2017
Spécialité(s)
Résumé
Vous avez passé des heures devant l'écran de votre PSP ? Vous regrettez cette fantastique console portable et vous aimeriez rejouer à certains de vos jeux préférés ? Alors PPSSPP est fait pour vous. Il vous permettra en effet de profiter de vos jeux mais, cette fois, sur grand écran !

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous