Fiche #2 : Affichez des messages sur le bureau GNOME

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
56
Mois de parution
novembre 2009


Résumé
Vous avez sans doute déjà remarqué les petits messages qui s'affichent sur le bureau GNOME et vous signalent, par exemple, la connexion au réseau. Ce système est présent depuis longtemps dans l'environnement, mais, c'est depuis GNOME 2.28 que celui-ci possède un aspect réellement moderne.

1. Objectif(s)

Le résultat ou objectif visé est relativement simple en soi. Il s'agit de pouvoir afficher la notification de notre choix (titre, texte, image) via le système intégré dans GNOME. Les raisons d'une telle action peuvent être aussi nombreuses que variées : messages simples, rapport d'information, notification de changement dans le système, alerte, messages de suivi de l'avancement d'un script, etc.

2. Outils(s)

Nous allons utiliser ici une commande appelée notify-send qui est généralement installée avec le paquet libnotify-bin sur les distributions Debian/Ubuntu. Techniquement, cette simple commande nous permet d'envoyer un message système à destination du système de notification via un canal de communication spécial appelé « bus logiciel ». Celui-ci se nomme D-Bus et est présent au travers...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Utiliser la PWM sur la Raspberry Pi Pico

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
39
Mois de parution
octobre 2021
Spécialité(s)
Résumé

Si vous venez du monde Arduino et faites vos premiers pas avec le SDK C/C++ de la Raspberry Pi Pico, il est fort probable que certaines choses vous paraissent anormalement complexes. Je ne parle pas seulement des ressources avancées tels les PIO, le DMA ou le contrôleur SSI, mais également des fonctionnalités dont vous pensiez déjà maîtriser le fonctionnement. C'est le cas, par exemple, des sorties PWM qui, avec la Pico, sont accessibles « au naturel » et sans fioritures. Voyons donc ensemble comment démêler tout cela et revenir à l'essentiel...

Édito

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
39
Mois de parution
octobre 2021
Résumé

Sir Clive Sinclair nous a quittés.

Peu nombreux sont ceux qui ont marqué à ce point l'évolution des technologies informatiques et participé à leur démocratisation. Clive Sinclair, visionnaire et inventeur, est l'homme derrière le ZX80, le ZX81, et le ZX Spectrum, pour ne citer que les plus connues de ses contributions à l'Histoire.

Assembleur sur ARM Cortex-M : technique, mais pas si difficile...

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
39
Mois de parution
octobre 2021
Spécialité(s)
Résumé

Choisir un langage pour un projet est une question d'équilibre entre confort et rapidité de développement d'une part et performance de l'autre. C'est précisément là la raison pour laquelle des langages comme C, C++ et depuis peu, Rust sont omniprésents, dès lors qu'on parle d'embarqué et de microcontrôleur. Aux deux extrémités du spectre des langages, nous avons JS ou Python d'un côté et l'incontournable assembleur de l'autre. Celui-là même dont nous allons nous occuper ici...

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous